Partagez|

SOMETIMES I MISS ALL THIS MEMOERIES ☽ {ABBY}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ love is such  a fantasy
avatar
love is such a fantasy

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
you're the sea i drowned in and the forest i got lost in
NOT WEAK JUST BECAUSE MY HEART FEELS SO HEAVY

i wish i’d never laid eyes on him. i wish we’d never met .… if i never laid eyes on him, then i wouldn’t have fallen in love, and he wouldn’t have fallen in love. that may have made for two more lonely people in the world, but also a lot less pain and heartache for many, many others…. if it were a choice, who would choose this kind of love? so i wish we never met. but we did. and i tried. i tried and failed and tried and… failed again to hide, to stop loving him, but i couldn’t. i was weak. i hated myself. i wore this ring to remind me of my weakness. and i won’t ask for forgiveness. just don’t ask me to undo the past, don’t ask me to fall out of love with him, because if i could i would ...
›› Los Angeles since : 01/06/2017
›› Love letters written : 21
›› Pseudo : foolish blondie (tica)
›› It's crazy, I look like : jessica fuckinamazing stroup
›› Credit made by : foolish blondie (avatar) ☞ foolish blondie (profil crackship) ▫ tumblr (other profil gifs) ▫ scandal (profil quote)
›› I have a doppelgänger with : abby lewis (jessica fuckinamazing stroup) ✻ jay specter (sam orgasmic claflin) ✻ naïa atkins (dianna mindblowing agron) ✻ ella malone (jenna cutie coleman) ✻ anton sheffield (jensen naughty ackles) ✻ lissa crowley (italia perfection ricci) ✻ ophelia baron (jessica badass alba) ✻ wilson campbell (theo hottie james) ✻ sara ashmore (candice bittie accola) ✻ bobbie matthews (johanna hottie braddy) ✻ catriona milano (amber hotness heard) ✻
›› Availability : hello beauty you, i'm avalaible right nowprénom nom, (statut) » prénom nom, (statut) » prénom nom, (statut) »
›› Occupation :
›› We're having a baby :

MessageSujet: SOMETIMES I MISS ALL THIS MEMOERIES ☽ {ABBY} Dim 26 Nov - 14:53


Abigail Spencer Lewis

To be honest. I miss the person I was before I met you

prénoms | nom : La surprise est demeurée jusqu'au bout, ses parents ne savaient pas du tout si il s'agissait d'une petite fille ou d'un petit garçon même si ils ont longtemps fait bien des suggestions et laisser les paris ouverts. Ainsi donc ils ont découvert qu'ils étaient les heureux parents d'une petite fille que lorsqu'elle est arrivée, sa mère lui a raconté qu'elle avait déjà de grands yeux bleu ouverts prêt à voir le monde. Ainsi ils avaient plusieurs prénoms en tête et pour être franc elle a passé quelques jours sans aucune appellation autre que l'enfant des Lewis. En effet, sa mère à toujours trouvé important de donner un prénom qui correspond, car c'est ce que l'on garde toute sa vie ce qui nous défini, et c'est ce qu'ils ont finit par trouvé près de deux semaines après sa naissance. Elle s'appelle donc Abigaïl, car en hébreux cela signifie la source de joie, et c'était ce qu'elle était pour ses parents. Un prénom doux qui lui va à ravir mais que l'on n'utilise plus beaucoup au complet pour la nommer, et ce depuis quelques années. Elle à eu nombre de surnoms, différents les uns des autres vis-à-vis des personnes qu'elle a pu fréquenter au long de sa vie. Pour autant celui qui reste ancré dans le temps, celui qu'elle portera surement toute sa vie est celui par lequel elle ce fait appeler aujourd'hui que ce soit par des personnes proches, ou qu'elle viendrait à peine de rencontrer. Abby laisse donc parfois libre à toute imagination, certains pensent qu'elle s'appelle ainsi, d'autre font des spéculations sur un prénom qui est pourtant bien simple. Sa mère est peut être la seule personne qui ne l'appelle jamais comme ça, tenant bien trop au prénom qu'elle lui à donné. Son second prénom est quand à lui Spencer, il s'agissait du prénom qui avait retenu leur attention quand ils en cherchaient alors qu'elle n'était pas encore née. C'était celui que préférait son père avant qu'ils ne commencent à penser au prénom d'Abigaïl plus sérieusement. De ce fait ils ont décidé de lui donner en seconde place, mais on ne l'utilise jamais celui là pour le coup. Si elle c'est longtemps demandé si elle n'allait pas changé de nom, elle n'a pas été capable de le faire pour bien des raisons. Les Lewis dans l'état du Michigan ne sont pas les seuls, comme dans la plupart des états du pays donc, une des raisons pour laquelle elle l'a gardé. Car malgré tout ce qui à pu ce passer c'est un nom qui compte à ses yeux, car il est porté par ses parents et sa famille au complet qui à toujours aujourd'hui une place toute particulière à ses yeux, mais aussi parce qu'elle le partage avec la personne qui compte le plus dans sa vie. Elle à réussit a effacer toutes trace la reliant à ses Lewis en particulier, préférant prendre ses protections pour les garder à l'abris. Date | lieu de naissance : C'est le huit mai 1985 que la fille de Emilia et John Lewis à vu le jour, ce jour là il ne faisait pas franchement très beau et c'est une des raisons pour laquelle Emilia est restée chez elle, ne souhaitant pas attraper froid à cause du vent et de l'humidité plutôt que d'aller à cette réunion à laquelle elle devait ce rendre. C'était impératif pour elle pour tant, cela avait créer bien des histoires dans son couple car son mari pensait que ce n'était pas une bonne idée de s'y rendre et de rester assise trop longtemps quand Emilia assurait qu'il était important qu'elle voit les parents de ses élèves. Mais ce jour là elle à sentit que quelque chose était différent, et c'est retrouvé en fin de journée maman d'une petite fille avec presque un mois d'avancer. Abigaïl à vu le jour au Sparrow Hospital, à Lansing, sa ville natale. Âge : Elle à eu la chance d'hériter des bons gênes de sa mère, ceux qui lui font paraître moins que son âge. Si elle à aujourd'hui trente-deux ans, elle à l'impression parfois d'être bien plus âgée que cela. Les épreuves de la vie ont du la faire grandir plus vite que la plupart des gens de son âge, on pourrait croire que cela lui à d'ailleurs apporter plus de stabilité dans sa vie mais en réalité cela n'a jamais eu le cas. Il lui arrive souvent de poser ses yeux sur un groupe d'adolescentes en ce disant qu'elle les envies, qu'elle aurait aimer elle aussi pouvoir vivre une vie insouciante comme elles, qu'elle aurait aimer bénéficier de cette possibilité d'avoir l'esprit léger, mais ensuite elle ce souvient de la raison pour laquelle cela n'a pas eu lieux, et elle ce dit qu'elle n'échangerait cela pour rien au monde.Nationalité | origines : De façon presque logique et parce qu'elle est née dans le Michigan, Abigaïl est américaine. Cela n'est pas possible de le rater, ça ce voit comme le nez au milieu de la figure elle est une fille du Michigan et elle n'en est pas peu fière. En ce qui concerne ses origines, sa mère est italienne, elle à vu le jour à Pise avant que ses parents ne trouvent du travail en Amérique et ne quitte leur pays. Elle à encore de la famille là bas, des cousines avec qui elle n'a plus de liens aujourd'hui mais avec qui elle s'entendait bien quand elle était jeune. Elle à aussi des origines irlandaises de par son père, mais qui remonte sur des générations et des générations de Lewis si bien qu'aujourd'hui elle ne croit pas avoir encore de la famille la-bas. Et même si cela était le cas, ça ne changerait rien à sa situation puisqu'elle a coupé les ponts avec tout le monde, ou presque. À los angeles depuis : Elle n'y avait jamais mis les pieds, et avait de bonnes raisons pour ne pas le faire. Si toute sa vie elle à entendu parler de cette ville qui la faisait rêver alors, elle est arrivé à reculons. Quand Sloan lui à annoncé qu'ils avaient des affaires à y régler, elle n'était pas certaine de vouloir le suivre, car bien trop de vestiges de son passé ce trouvent dans cette ville dans laquelle elle n'avait pourtant jamais mis les pieds. Si ils sont là depuis quelques semaines seulement, elle à l'impression presque d'y être depuis toujours car lorsqu'elle était plus jeune elle avait appris tout ce qu'il y'avait à savoir sur cette ville dans laquelle elle espérait pouvoir vivre un jour. Aujourd'hui c'est chose faîte, mais pas pour les mêmes raisons, et elle espère qu'ils ne vont pas y rester trop longtemps non plus. Statut civil : Quand on connaît la jeune femme aujourd'hui on pourrait ne pas croire qu'elle ai un jour été capable de croire réellement en l'amour, celui qui vous dévore de l'intérieur, occupe toutes vos pensées, que l'on ressent jusqu'à ses entrailles. Mais elle à été jeune comme tout le monde, elle à longtemps rêvé du prince charmant comme toutes les petites filles malgré les alertes incessante de sa mère quand celle-ci lui racontait une histoire de princes et de princesses. Emilia a pourtant été lucide avec sa fille, lui à longtemps lu ses histoires que la petite adorait en tentant pourtant d'être impartiale sur certains points mis en avant par ceux-là qu'elle ne cautionnait pas. Comme le fait qu'une femme n'a pas besoin d'un homme pour la secourir, pour réaliser ses rêves ... Un discours qui ne la touchait pas le moins du monde, car parce qu'elle n'avait que sept ans elle continuait de rêver que son prince un jour viendrait la chercher, et qu'elle tomberait follement amoureuse. Et alors qu'elle rêvait à ce genre de conte de fée, elle ne ce rendait pas même compte que ce prince en question vivait à côté de chez elle. Toute sa vie elle à connu Kane Dunham, le voisin de ses parents qui la traitait comme si elle était la seule petite fille de leur quartier, qui continuait de lui apprendre des choses plus folles les uns que les autres, qui l'amenait pêcher, qui lui faisait des cadeaux, lui apprenait à construire des cabanes à oiseaux. Un homme qu'elle à toujours aimé et qui lui à apporté tant de choses dans la vie. Cet homme avait un petit-fils de trois l'aîné d'Abigaïl ce qui fait qu'ils n'ont pas commencé à jouer ensembles tout de suite quand celui-ci venait rendre visite à Kane. Il n'était pas interessant pour lui de passer du temps avec une petite fille qui était plus jeune que lui, et qui lui volait sa place auprès de son grand père quand il n'était pas là. Ce n'est que lorsqu'elle à eu une quinzaine d'années que les choses ont changées, les hormones très certainement mais le fait est que pour la première fois réellement cet été là, Nathan Dunham à posé les yeux sur Abigaïl Lewis et qu'ils ne l'ont plus quittée. Encore aujourd'hui si elle en parlait ouvertement elle dirait que c'est la plus belle histoire qu'elle n'ai jamais vécue, ne comprenant toujours pas comment un jeune homme comme lui avait pu s'intéresser à elle de cette façon. Il ne la prenait pas comme une gamine qui faisait son intéressante sous prétexte qu'elle savait plus de choses que les autres jeune filles de son âge, et elle ne le traitait pas comme le fils du fameux Robert Dunham, car pour elle cela n'a jamais eu d'importance. Elle est tombée amoureuse de lui presque instantanément, trop vite peut être car elle n'était pas prête à éprouver ce genre de sentiments d'un coup. Pour autant il l'aimait en retour et tout autant, si bien que cet été là il fut bien difficile pour eux de ce quitter. Une épreuve difficile à surmonter pour la jeune femme qui c'est alors plongée dans ses études, dans la littérature et dans les oeuvres de Shakespeare principalement dans lesquelles elle n'avait pas réellement de mal à ce retrouver. A l'époque alors ils s'écrivaient des lettres, pas aussi souvent qu'ils le voulaient mais attendaient l'un et l'autre avec impatience la possibilité de ce retrouver, et quand c'était le cas ils ne ce quittaient plus d'une semelle. Elle ce souvient parfaitement de la dernière fois ou elle l'a vu, blottie dans ses bras à l'aéroport il lui à promis qu'il serait de retour quelques mois plus tard, mais il n'est jamais revenu. Cela aurait pu être un simple chagrin d'amour, une douloureuse rupture avant qu'elle ne passe à autre chose mais ça n'a pas été le cas puisqu'elle à découvert quelques semaines plus tard qu'elle était enceinte alors qu'elle n'avait pas encore dix-huit ans. Cela a changé sa vie à jamais, et est encore inscrit au fer rouge dans son coeur. Elle n'a jamais été capable par la suite d'avoir une relation stable et saine, cherchant toujours des hommes ne lui correspondant pas, aux antipodes de ses convictions pour être certaine de ne pas s'attacher, jamais. célibataire depuis ce fameux jour ou Nathan a disparu de la surface de la terre, elle ne s'en plaint pas. C'est peut être mieux ainsi, elle à déjà tellement de choses dans sa tête qu'elle ne pourrait s'occuper d'une relation amoureuse elle en est certaine. Cependant elle appréhende la possibilité de pouvoir un jour croiser Nathan dans les rues de la ville, car elle sait qu'elle ne serait pas capable de garder la face et cela même si leur histoire date d'il y'a quatorze années, précisément. Occupation : Il fut rapidement détecté chez la jeune fille qu'elle avait un QI plus développé que la moyenne. Emilia l'a toujours su au fond d'elle, tandis que John à toujours tenter de calmer ses ardeurs afin de ne pas trop empiéter sur l'enfance tranquille de leur fils, jusqu'à ce qu'il cède et qu'elle soit diagnostiquée à l'âge de douze ans. A partir de ce moment les choses sont allées très vite, on lui à fait sauter deux classes et plus le temps passait plus il était difficile de l'occuper. Elle à toujours été le genre de petite fille à rester chez elle pour lire, apprendre de nouvelles choses et quand elle n'était pas  chez elle, elle ce rendait à la bibliothèque. Les seuls vois ou elle trouvait interessant d'être en extérieur les premières fois c'était quand Kane lui proposait de faire quelques chose ensembles, jusqu'à ce qui lui donne gout à la vie, à la nature. Mais cela ne change pas qui elle à toujours été au plus profond d'elle même. Quand la plupart de ses copines ont eu des ordinateurs, elle n'avait qu'un accès limité à celui de la bibliothèque son père refusant d'en acheter un vu ce qu'il entendait sur les mauvaises choses que cela pouvait apporter. Mais très vite elle s'y est intéressé plus qu'elle n'aurait peut être du ... Cela à pris une place importante dans sa vie sans que ses parents ne le sachent, elle avait seize ans quand elle à construit son propre ordinateur de ses mains. Si elle avait pour objectif de faire de grandes études, de déménager dans une grande ville ses plans ont vite été contre-carrés par sa grossesse. Elle à du faire des choix, revoir sa vie autrement et de toute évidence dès l'instant ou elle à su qu'elle était enceinte, elle à su que sa vie ne serait plus jamais la même. Elle à donc revu ses choix de vie, s'interessant principalement au droit même si cela était loin de la passionner. Si elle n'a jamais passé ses examens au barreau c'est parce qu'elle à fini par tout quitté, incapable de supporter plus longtemps ce sentiment à l'intérieur d'elle qui la détruisait doucement. L'arrivée de Sloan Sheffield dans sa vie à tout chamboulé, leur entente bien qu'inattendue à presque tout de suite montré qu'elle pouvait être fructueuse, et quand il lui à proposé de le suivre, de tout quitter, elle à su que c'était le meilleur choix à faire. Elle sait qu'elle à fait du mal à ses parents, beaucoup de mal, mais eux aussi au fond on toujours sur que cela allait arriver un jour. Et puisqu'elle n'a pas été capable de trouver sa place dans ce monde droit ou elle a été élevée, elle à trouver une toute autre personne planquée à l'intérieur d'elle,  et surtout la possibilité d'exploiter ce qu'elle à toujours aimer : l'informatique. Si elle avait jusqu'alors effectué de petits hackage pour s'amuser, pour espionner Nathan ou autre, c'est aux côtés de Sloan qu'elle a le plus évolué. hackeuse à plein temps elle est le cerveau de leur association, même si elle ne cautionne pas toujours ce qu'ils font, ils ont une entente qu'il est parfois difficile à comprendre mais qui roule de la sorte. Afin de garder une certaine couverture elle à toujours fait des petits travails à côté de leurs activités illégales, si bien que depuis qu'elle est arrivée à Los Angeles elle est l'assistante de Evan Ashmore, ce qui fait parfois sourire quand elle le dit. Car beaucoup connaissent la réputation de son patron, et n'osent pas croire qu'elle n'ai jamais couché avec lui. Le fait est qu'il n'a jamais essayé, et que si il le fait il serait donc forcé de comprendre qu'elle est ceinture noire au taekwondo, elle sait aussi ce servir d'une arme même si elle préfère ne pas y avoir recours. Orientation sexuelle : Elle n'a jamais eu besoin de ce chercher sur ce côté là, elle à eu quelques copines qui ce sont amusées à essayer mais cela ne l'a jamais réellement intéressé. Même si elle trouve que la femme est un être vivant des plus remarquable, qu'elle est la première debout pour défendre ses droits et ceux des autres, elle est hétérosexuelle, et cela n'est pas encore prêt de changer. Quartier | type de résidence : Si Sloan ce complaît à habiter dans des motels c'est loin d'être le cas de la jeune femme. Ses parents ont toujours eu à coeur qu'elle garde les pieds sur terre, ils ont réussit à lui offrir une belle vie grâce à leur travail, et à beaucoup d'efforts. C'est quelque chose qu'elle ne perd pas de tête, dans son coeur cela reste indélébile mais ... Aujourd'hui elle est une femme complètement différente, finie la gentille petit Abigaïl que ses parents ont élevé dans leur petite ville, elle est enfouie au plus profond d'elle même sous les kilos de malhonnêteté dont elle puisse faire preuve. Donc elle n'est pas prête de vouloir vivre dans un motel, surtout pas avec l'argent qu'elle ce fait à l'heure actuelle que ce soit en travaillant pour Ashmore, ou encore leurs à côtés. Elle vit donc à l'hôtel, elle à une très belle suite qui ressemblerait presque à un petit chez elle, la seule chose qui différencie des autres chambres c'est qu'elle y à balancé toutes ses affaires, rien d'autres. Pas même une photo de famille ou bien un tableau, seulement ses habits, ses chaussures et ses ordinateurs. A quoi bon ce poser, puisqu'ils passent leur temps à bouger ?  Statut familiale : Emilia et John Lewis. Leur histoire d'amour est mignonne vraiment, elle ce souvient de chaque détails qu'ils ont pu lui raconter, allant de leur rencontre imprévue dans un marché de Noël, jusqu'à la demande en mariage sous les arbres d'automne. Tout ce qui les lient est beau, mignon, simple. Emilia est professeur de littérature, passionnée par son métier il ne ce passait pas un soir sans qu'elle ne lise une histoire à sa fille, il ne ce passe pas une minute sans qu'elle ne fasse référence à une oeuvre. Emilia est grande, brune et à la peau caramel, son père racontait qu'il pouvait passer des heures à ce perdre dans son regard noisette. John quand à  lui est garagiste, il a passé toute sa vie à travailler dur pour que sa femme ai sa fille aient une belle maison, qu'elles soient heureuses car elles ont toujours été le centre de sa vie. Tout les trois ils allaient à la patinoire le samedi, à l'église le dimanche matin. Collés à leurs principes, ils ont appris beaucoup de choses à Abigaïl, ils l'ont aidée a grandir, à ce construire une personnalité dans le but qu'un jour elle les rendent fiers. Quel désillusion doit-elle être pour eux aujourd'hui ... Et puis il y'a William. William Kane Lewis. Celui que l'on considère comme son petit frère quand pourtant l'on avait dit à Emilia qu'elle ne pouvait plus avoir d'enfant. Ce petit frère qui est arrivé après les dix mois qu'Abigaïl a passé à Chicago pour ses études, arrivant en même temps qu'elle. Ce petit frère qui n'en est pas un, un petit frère qui est son fils en réalité. Il est impossible de passer à côté de cette information, car William même si il à le regard de son père à le rire de sa mère, et les mêmes cheveux longs et épais. Quand elle est tombée enceinte, cette nouvelle à chamboulé la vie de toute la petite famille. Incapable de savoir ce qu'elle allait pouvoir faire, paniquant plus que jamais parce qu'elle n'avait que dix-huit ans et qu'elle ne pouvait pas contacter le père, ses parents ont fait le pas de contacter les parents de celui-ci. Ses mêmes parents avec plus de pouvoir qu'Abigaïl ne voulait bien le croire, qui ont proposé bien des solutions dont aucunes n'allaient. Alors ils ont fait ce qui sur le moment semblait la meilleure chose à faire, ils ont mentis. Aidés d'une amie d'Emilia, ils ont pu faire croire que William était le fils qu'ils n'espéraient plus, après tout c'est bien ce qui est écrit sur son acte de naissance. Sauf que c'est Abigaïl qui l'a porté pendant neuf mois, c'est elle qui c'est levée la nuit quand il faisait ses dents, elle qui a séché ses larmes quand il faisait des cauchemars, elle qui l'a aimé comme une mère qu'elle ne pouvait être. Cela à duré dix années pendant lesquels il n'a pas été simple pour la jeune femme de trouver sa place dans cette vie surréaliste. Et puis elle à fuit, elle à pris ses affaires serré son fils dans ses bras en retenant ses larmes et ne c'est pas retourné quand elle est montée dans cette voiture direction l'inconnu. Si elle n'a plus beaucoup de contacts avec ses parents il en est tout autre avec William, celui-ci n'a pas le droit de lui parler et à raison après tout ses parents lui en veulent d'être partie de la sorte. Incapable de ce rendre compte à quel point cette situation pouvait être pesante pour elle. Aujourd'hui William à quatorze ans, et il ne ce passe pas un jour sans qu'ils s'aient au téléphone. Il ne sait pas la vérité, et elle ne compte pas que les choses changent de sitôt, car elle sait que même pour lui est vaux mieux que les choses continuent ainsi, à jamais. Situation financière : ($$$$) La famille Lewis n'a jamais gagné beaucoup d'argent, mais n'en à jamais manqué. Aujourd'hui si ses parents ne lui parlent plus beaucoup, ils ne refusent pas cependant l'argent qu'elle envoie pour William. Abigaïl gagne aujourd'hui assez d'argent pour ne pas ce faire de soucis, que ce soit de façon légale ou illégale. Votre foi en l'amour : 15 %. Ca existe oui, mais ça fait bien trop mal. Caractère : loyale ☍ franche ☍ torturée ☍ impulsive ☍ menteuse ☍ comédienne ☍ intelligente ☍ manipulatrice Groupe : HANDS TO MYSELF.

your heart is made from gold ♡
Nous rappelons que cette partie est obligatoire à tous. Toutefois, si vous décidiez de ne pas faire d'anecdote. Nous imposerons une quinzaine de points de 3 lignes minimum à énoncer. Cela nous permet ainsi qu'au membre de mieux cerner votre personnage .  

 Par contre, si vous décidez de faire une ou plusieurs anecdotes par la suite. Dans ces cas-là, nous vous demanderons un minimum de dix points sans aucune restriction de lignes. C'est à votre guise, mais attention nous insistons bien sur le fait que ce point concerne uniquement ceux qui feront la partie histoire de leur fiche.


♡  i sell my feelings on ebay
 01. Comment définiriez vous votre conception de l'amour ? écrire votre réponse d'un minimum de 2/3 lignes merci. 02. Quel est votre meilleur et pire souvenir lié à une relation ? écrire votre réponse d'un minimum de 2/3 lignes merci.  03. Comment s'est passé votre première fois ? En gardez-vous un bon souvenir ? écrire votre réponse d'un minimum de 2/3 lignes merci. 04. Comment imaginez-vous votre futur ? écrire votre réponse d'un minimum de 2/3 lignes merci.


Pseudo | prénom • écrire ici. Âge • écrire ici. Pays | Région • écrire ici. Comment avez-vous connu le forum ? • écrire ici. Célébrité • écrire ici. Scénario | Pré-lien | inventé ? • écrire ici. Autres comptes ? • écrire ici. Fréquence de connexion ? • écrire ici. Un dernier commentaire ? • écrire ici.

Code:
<pris>Prénom Nom célébrité</pris> <pseudobottin>▹ Prénom Nom du personnage</pseudobottin>

_________________

our relationship ended in the silence. it was the silence in the air that deafened me when you told me it was over. my head was filled with white noise, and my mouth was far too dry to even whisper out, s t a y
Revenir en haut Aller en bas

SOMETIMES I MISS ALL THIS MEMOERIES ☽ {ABBY}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
★ THAT'S LOVE BITCH ! :: votre 1ère catégorie :: Foolish Blondie-