anipassion.com
Partagez|

(blessed be she who is both furious and magnificent) ※ ANNA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ love is such  a fantasy
avatar
love is such a fantasy

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 19/08/2017
›› Love letters written : 5
›› Pseudo : fakementine
›› It's crazy, I look like : karla perfection souza
›› Credit made by : not yet
MessageSujet: (blessed be she who is both furious and magnificent) ※ ANNA Mer 22 Nov - 1:39


Anna Lucinda Morello

she is beauty she's grace she will punch you in the face

Nom & prénoms : Certains noms de famille ont une histoire, ils en ont même tous quand on apprend à regarder sous la surface, à s'intéresser à ce qui peut se passer quelque part dans un temps lointain. Morello un doux patronyme qui vous rappelle un autre pays, qui vous embarque directement vers l'Italie, ce pays qui a vu naître les ancêtres de cette famille. Tout du moins, une partie simplement. Mais il n'est un secret pour personne que du sang italien baigne dans les veines dans chaque organisme des Morello. Avec le temps, on a surtout appris à le connaître grâce au père de famille, à cet homme qui en a fait la réputation. Il existe des pointures dans la médecine, des personnes qui par leurs travaux ont réussi à révolutionner cette pratique pourtant ancestrale. Et c'est le cas d'Enzo Morello, vu comme étant l'un des meilleurs chirurgiens du pays. Il n'est ni chirurgien cardiaque ou neurochirurgien, on pourrait voir en lui une forme de déception pour certaines pointures de la chirurgie, sauf qu'en tant que chirurgien en médecine générale, il a contribué à tout faire évoluer. Il fait partie des pionniers, de ceux dont les recherches ont été publiées dans les meilleurs magazines médicaux. Dans les cérémonies médicales, il est constamment nommé et les récompenses qu'il a pu recevoir sont difficilement comptables. D'ailleurs nombreux sont les étudiants en médecin qu'il a inspiré, qui ont rêvé de le rencontrer pour lui parler. Néanmoins derrière ce chirurgien reconnu par tous, il est aussi un père de famille, un homme aimant qui a veillé à enseigner des valeurs importantes à ses trois enfants. Pour chacun, les deux parents ont veillé à leur offrir des prénoms pouvant rappeler leurs origines, sans entrer dans un stéréotype leur convenant absolument pas. Pour la plus jeune, comme si dès sa naissance, il lui était prédestiné d'être plus proche de son père,  il a été choisi de la nommer Anna, qui vient remémorer l'Italie. Synonyme de grâce, cette grâce qu'elle a toujours possédé et qui est en elle depuis son plus jeune âge. Très croyants, les époux Morello l'ont adopté en hommage à la Sainte Anna, connue pour être la mère de la Vierge Marie. Lourd héritage à porter, mais qui n'a jamais réellement intéressé la jeune femme. Non, elle ne rappelle pas une grand mère disparue ou une femme ayant eu une quelconque importance pour le père et la mère, elle n'est que le reflet de croyances bien ancrées dans les esprits de deux personnes. En deuxième prénom, elle a été appelée Lucinda, de nouveau un héritage sicilien, pour rappeler cette lumière qu'elle a dans le regard et qui ne l'a à aucun moment quitté.  S'il est rare qu'on utilise ces deux prénoms, il n'est pas rare de voir madame Morello l'appeler avec son patronyme complet dès qu'elle est en colère. C'est presque un moyen pour elle de donner de l'ampleur à chaque dispute et Anna a appris avec les années à ne plus s'en formaliser.  Date & lieu de naissance : l'histoire autour de la naissance de la jeune brune n'a jamais été quelque chose  d'exceptionnel, il n'y a pas eu grand chose à raconter lors de repas de famille ou une anecdote amusante à dévoiler à des amis en quête de divertissement. Lors d'un voyage dans la demeure familiale au Mexique, à l'approche des fêtes de Noël, Carolina Morello a ressenti les premières contractions et quelques heures plus tard, elle a fini par donner naissance à une petite fille. On était le 1 er Décembre 1988,  et il ne faisait pas encore jour quand Anna a poussé son premier cri. Après trois grossesses, elle est venue compléter et terminer cette famille.  Âge : toutes les personnes l'ayant vu grandir l'ont vu évolué petit à petit. Elle a été une petite fille joviale un peu casse cou passant tout son temps à courir partout ou à regarder son père en train de travailler dans son bureau. Puis elle est devenue cette adolescente capable de faire tourner les têtes à mesure que ses positions s'affirmaient. Car malgré la grâce lisible dans son regard, la beauté que l'on perçoit par un simple coup d'oeil, la jeune femme de vingt-huit ans est bien moins douce et angélique qu'elle ne peut y paraître. Et il serait malvenu de vouloir la voir uniquement comme un joli physique car s'il y a bien quelque chose qu'elle déteste c'est cela. Nationalité & origines : elle est fière de qui elle est, de ce mélange de cultures qui coule dans ses veines. peu importe les relations tendues qu'elle peut avoir avec sa mère, elle est très heureuse d'être à moitie mexicaine grâce à elle, peut-être car elle a toujours adoré sa grand mère, cette femme qui s'occupait d'elle pendant les vacances estivales.  Jamais, elle n'a éprouvé un sentiment de honte ou de rejet pour ses origines mexicaines, bien au contraire, elle a toujours aimé l'être et le répéter dès qu'on lui demandait. Tout comme elle adore le fait de respirer un air de Sicile par les origines de son père. Peu importe le nombre de générations qui ont foulé le sol américain, les Morello restent des italiens fiers, tandis que les Hernandez sont des mexicains dans le coeur. Fréquemment, elle s'est rendue en Italie ou au Mexique pour y passer des vacances. Pour découvrir d'où elle venait. Ce n'est donc pas sans raison qu'elle a appris l'italien et l'espagnol dès qu'elle en a été capable et elle parle les deux langues à la perfection.  À los angeles depuis : bien qu'elle soit née au Mexique, quelques jours après l'accouchement, les Morello ont repris la route pour rentrer dans leur demeure de Los Angeles. C'est là-bas qu'elle a grandi, qu'elle a fait ses premiers pas, qu'elle a connu ses premiers émois, mais c'est aussi une ville qu'elle a décidé de quitter à la fin du lycée. Pendant plusieurs années, elle est partie vivre à Baltimore pour ses études, s'asseyant sur les bancs de l'université Johns Hopkins pour y faire germer un talent inné. Plus tard, une fois la faculté terminée, elle a migré quelque part en Afrique durant de longs mois, partant aussi plusieurs semaines en Syrie. C'est l'annonce de la crise cardiaque de son père qui l'a poussé à faire un retour aux sources. Elle est rentrée chez elle, elle a retrouvé les siens et elle est revenue s'installer dans la cité des anges.  Cela fait plusieurs mois qu'elle a posé ses valises et même si elle est connue pour aimer bouger, elle n'a pas prévu de s'en aller.   Statut civil : si beaucoup de jeunes filles rêvent d'amour durant une bonne partie de leur vie, ce n'est pas le cas de la jeune Anna. elle n'a jamais pensé qu'elle devait exister à travers un homme et qu'elle devait être aimée pour qui elle était et non pour l'homme qu'elle fréquentait. comme elle aime le dire depuis longtemps, elle ne veut pas être définie pour ses relations amoureuses. C'est peut-être son côté féministe qui la pousse à parler de la sorte. Au contraire de sa mère qui profite de son statut de femme de chirurgien, Anna a toujours désiré exister par elle-même et a toujours tout fait pour. ne comptez pas sur elle pour accepter qu'un homme la dénigre ou pour qu'on profite de son physique avantageux pour la qualifier. elle sait ce qu'elle vaut et elle n'a jamais cautionné qu'on lui marche sur les pieds. pour certains, elle est trop farouche, trop sauvage mais cela ne la dérange pas. et ne l'a jamais dérangé. elle n'a jamais hésité à se rebeller quand cela s'avérait nécessaire ou quand on la sous-estimait. elle a eu quelques relations plus ou moins sérieuses, elle a même fréquenté pendant un temps celui qui par la suite est devenu son meilleur ami, Jay Specter. ils étaient jeunes, complètement insouciants et un brin insolant, et il n'a pas fallu longtemps avant qu'ils découvrent qu'ils n'avaient rien à faire ensemble. ils ne se convenaient pas en tant que couple, par contre cela a fait naître l'amitié la plus profonde qu'elle a pu connaître avec un homme. par la suite, une seule relation a duré quelques temps, ce n'était pas avec un homme, c'était avec Naïa Atkins, une blonde qui avait réussi à la faire chavirer, aussi étonnant que cela pouvait le sembler, mais elle ne s'attache jamais trop. parce qu'elle préfère être libre, pouvoir faire ce qu'elle veut et avec qui elle le désire. pendant ses études et quand elle faisait de l'humanitaire, elle a eu des petites aventures aussi mais c'est le soir de son retour à los angeles, qu'elle a croisé la route d'un homme en particulier. un simple flirt dans un bar, comme elle l'a souvent fait. deux âmes alcoolisées discutant de la vie, prêts à refaire le monde en parlant de tout et de rien, comme s'ils se connaissaient depuis longtemps. comme s'ils étaient condamnés à se rencontrer. deux inconnus qui s'embrassent et qui se quittent sans savoir s'ils étaient destinés à se revoir. malheureusement c'est de la pire des manières qu'ils se sont revus, car dès le lendemain, elle a découvert qu'il s'agissait d'Aidan Collins. Ce n'était pas un homme quelconque, mais il était le mari de sa soeur aînée. cet homme qui l'avait attiré faisait partie de sa famille..... le choc a été encore plus rude quand elle a appris qu'elle allait devoir travailler avec lui au quotidien à l'hôpital. si au début, elle s'était fait la promesse de ne pas s'en approcher, de rester loin de lui car cela était mieux pour eux deux et moins risqué. cependant, rapidement l'attirance a pris le dessus et depuis cette fois où leurs mains se sont frôlées, ils ont commencé à entretenir une relation. Elle n'avait pas prévu d'être la maîtresse d'un homme marié, encore moins celle de son beau-frère, sauf qu'elle est incapable d'expliquer à quel point Aidan pouvait l'attirer. Et l'attire encore. A mesure du temps, l'attirance s'est transformée en quelque chose encore plus profond, elle a découvert en sa compagnie ce sentiment qu'elle n'avait pas connu jusque là.... Elle est tombée amoureuse de lui, elle l'aime même si elle sait qu'ils ne sont pas faits pour être ensemble. Que leur petite bulle de bonheur risque d'exploser un jour ou l'autre. Pour le moment, elle essaie de ne pas y penser, se rappelant  toute la joie et la légèreté qu'elle ressent à ses côtés. Parce qu'elle sait qu'elle a trouvé l'homme qu'il lui faut, celui capable de la soutenir, celui réveillant son caractère de feu avant de l'apaiser, celui qui la comprend et qui ne lui demandera jamais de changer. Il est celui qui la rend heureuse et elle ne veut pas voir cela changer. Occupation : depuis qu'elle est une petite fille, Anna sait parfaitement ce qu'elle désire faire. elle n'en a jamais douté, se rappelant très bien le premier stéthoscope que son père lui a offert alors qu'elle n'avait que six ans. elle se souvient même de la première fois où son père lui a montré comment faire des sutures ou des nombreuses lectures d'ouvrages de médecine en cachette sans que ses parents le sachent. la médecine est dans son sang, elle est née pour être médecin. elle aurait pu décider de se diriger sur une voie moins difficile, de s'éloigner du chemin tracé par son père mais non elle a décidé de faire comme lui, pas par obligation familiale, mais par envie, car elle voulait être chirurgienne, elle pensait chirurgie depuis le début et cela ne pouvait être que sa destinée. après avoir réussi ses études secondaires avec un an d'avance par rapport à l'âge normal, elle a poursuivi ses études à l'université Johns Hopkins. quatre années de dur travail pour pouvoir rentrer à l'école de médecine, ce qu'elle a fait sans aucune difficulté. beaucoup n'ont pas compris pourquoi elle avait fait le choix de partir, pourquoi elle n'était pas restée dans sa ville d'origine, tandis que c'était là-bas que toute sa famille et ses amis se trouvaient. mais pour elle, il était impossible d'être à Los Angeles, que chaque jour on lui rappelle de qui elle est la fille. si elle a désiré aller aussi loin, c'était pour éviter d'être suivie par son nom, enfin surtout celui de son père. elle a beau être fière de lui et le vénérer depuis son enfance, elle n'avait pas envie d'être identifiée à lui pendant ses études, voulant poursuivre son propre chemin. parce qu'elle voulait être reconnue pour ses capacités, pour son travail et non qu'on imagine qu'elle avait réussi parce qu'elle était la fille de. finalement après avoir fini ses études de médecine en tant que major de promotion grâce à ses talents naturels et même si elle était acceptée dans le meilleur hôpital universitaire pour son internat, elle a décidé de partir faire de l'humanitaire de longue durée pour voir de la médecine de terrain. elle en avait déjà eu l'occasion à chaque vacance universitaire et c'est notamment durant l'un de ses voyages qu'elle a rencontré Laurel Pearson, mais cette fois c'était différent. elle voulait rester plus longtemps. elle en avait besoin pour ne pas être qu'une fille incapable de pratiquer la médecine. sur place, elle a fait face à de la médecine de guerre. elle a appris à travailler sans ressource, avec des moyens limités pour soigner des personnes dans le besoin et dont le seul objectif était de survivre. ces deux années là-bas lui ont été plus utiles que toutes les années de théorie. elle a plus appris que n'importe qui. c'est en faisant ces longs mois d'humanitaire qu'elle a encore plus compris qu'elle était une chirurgienne. elle exaltait quand elle avait un scalpel dans les doigts, quand l'adrénaline se distillait dans ses veines. elle ne regrette pas d'avoir choisi de faire de l'humanitaire, au contraire cela reste sa meilleure expérience. mais quand on lui a appris que son père avait fait une crise cardiaque, elle a décidé de rentrer à los angeles. depuis son retour, elle a intégré le programme d'internat de l'hôpital de los angeles, pour se spécialiser en chirurgie traumatologique. un choix étrange, loin des stands de chirurgie cardiaque ou la neurochirurgie mais qui lui ressemble. si beaucoup d'internes mettent des années à se décider sur leur spécialité, pour elle cela ne fait aucun doute, la traumatologie est la forme de médecine qu'elle préfère. c'est ce qui la fait vibrer et ce qui lui donne d'autant plus l'impression d'exister pleinement. au sein de l'hôpital, elle est supervisée par Aidan Collins, son beau-frère mais aussi l'homme dont elle est fortement amoureuse, ce qui peut être dur parfois. son frère Damian est aussi son superviseur et ses mois de retour à los angeles avec son père en tant que chef de chirurgie lui ont prouvé les craintes qu'elle avait pu avoir par le passé. Elle a pu voir cette façon qu'on avait de lui parler parfois, la peur qu'elle pouvait inspirer par son nom de famille et même si elle se sent totalement différente par rapport aux autres internes, plus mature peut-être, elle trace son chemin sans s'en formaliser. Et elle prouve jour après jour qu'elle a hérité du talent de son père, que la chirurgie est innée chez elle. Elle deviendra chirurgienne en traumatologie, et elle fait tout pour être l'une des meilleures, pour être fière d'elle. Orientation sexuelle : en amour elle ne se définit jamais, que ce soit selon un statut ou une orientation sexuelle. elle regarde les hommes, elle aime se sentir dans leurs bras mais il lui est arrivé de regarder des femmes. enfin surtout une, Naïa Atkins, il y a quelques années de cela. ce n'est arrivé qu'une seule fois, il n'y a rien eu d'autre, mais elle n'est pas dérangée par sa propre orientation sexuelle ou par celle des autres. au contraire, elle est ouverte d'esprit et si elle n'aime pas être définie par ses relations amoureuses, elle ne veut pas non plus l'être pour ses préférences sexuelles. il en est de même pour toutes les personnes proches d'elle qu'elle ne juge pas.  Quartier & type de résidence : les longues années loin de la Californie l'ont changé et l'ont fait grandir mais lui ont aussi fait quitter le cocon familial, cette demeure où elle avait évolué. alors quand elle est revenue, elle a passé quelques semaines chez ses parents avant de décider de partir s'installer avec deux personnes extrêmement importantes à ses yeux. elle a choisi de vivre avec Iris Gilmore et Liv Rhodes. les trois femmes habitent une demeure conviviale et chaleureuse où elles se retrouvent parfois pour partager de bons moments. leurs métiers sont exigeants, leur demandant du temps donc il n'est pas rare de voir les grandes pièces être vides mais elles sont heureuses dans cette colocation à Airport Area. on peut y croiser parfois les amis des jeunes femmes, notamment Aidan Collins puisque les deux meilleures amies d'Anna font partie des seules personnes à être au courant de cette aventure. Elle se sent bien dans cet endroit qu'elle peut désormais appeler sa maison et elle n'a guère prévu de déménager pour le moment.  Situation familiale : la famille peut parfois être un long fleuve tranquille, une route sans obstacle et remplie d'amour. Anna ne peut pas dire qu'elle a connu un quelconque malheur ou qu'elle a été triste dans cette famille qui est la sienne, car elle le sait elle est bien plus privilégiée que bon nombre d'êtres humains de cet univers. mais depuis toujours elle est bien plus proche de son père Enzo Morello que de sa mère Carolina Morello-Hernandez. peut-être car elle ne ressemblait pas assez à la femme qui était sa mère, qu'elle n'était pas une petite assez douce ou qu'elle préférait être jugée pour son intelligence que pour son physique. elle aime son père d'un amour assez inconditionnel, c'est d'ailleurs pour lui qu'elle est rentrée aux Etats-Unis, elle aime sa mère car elle ne peut pas la détester, mais tout est tendu entre elles. tout comme les relations qu'elle entretient avec Gabriella Morello-Collins, sa soeur ainée. la première fille du couple qui dès la naissance a choisi le camp de Carolina. s'il n'a jamais été gênant pour Gabriella de profiter d'une fortune qu'elle n'a pas mérité, Anne n'a jamais pensé pareil et c'est ce qui les a poussé à s'éloigner aussi fortement. Et c'est certainement le fait que la petite cadette décide de ne pas venir au mariage de son aînée à cause d'une épidémie en Afrique qu'elles ont presque arrêter de se fréquenter. elles se croisent lors des repas familiaux, mais elles ne s'appellent pas pour prendre des nouvelles et ne se voient que lorsqu'elles y sont obligées. cela est d'autant plus vrai que pour Anna il est difficile de regarder Gabriella dans les yeux tandis qu'elle est amoureuse de son mari.  Comme si d'un côté la culpabilité la rattrapait un peu finalement. Cela ne la dérange pas. Par contre, tout est bien différent avec Damian, son grand frère. Depuis l'enfance, ils forment un duo très proche, étant toujours les premiers à faire une bêtise ou à tenter de rendre fous leur mère et le temps qu'elle a pu passer loin de lui ne les a pas séparé. Ils ne se voyaient pas tous les jours mais ils ont continué à être complices, prenant le temps pour obtenir des nouvelles de l'autre, pour se voir évoluer l'un comme l'autre. Maintenant qu'ils sont dans le même hôpital, ils retrouvent ce lien qui n'avait pas disparu entre eux et leur passion pour la chirurgie les lie à jamais. quand il s'agit de son père, elle ressent la même chose, avec une fierté d'autant plus grande. petite fille, elle aimait aller avec lui à l'hôpital, s'asseoir dans un coin de son bureau pendant qu'il travaillait. chaque seconde qu'elle passait à ses côtés, elle les savourait, notamment quand il lui parlait de médecine. et si être la fille du chef de la chirurgie peut être délicat parfois, elle n'a aucune envie de changer de père. Statut financier : ($$$$$) si elle ne s'en est jamais formalisée et qu'il est rare de la voir parler d'argent, Anna Morello est née avec une cuillère en argent. C'est un fait que ses plus proches amis connaissent, elle est riche grâce à la notoriété de sa famille offerte par son père. Pourtant, elle n'aime pas s'en vanter et elle fait son possible pour être indépendante. Son statut d'interne ne lui offre pas un gros salaire, mais elle fait de son mieux pour ne pas utiliser cet héritage qui est le sien, pour ne pas être cette fille riche qui profite de l'argent de ses parents.  Votre foi en l'amour : jusqu'à il y a quelques mois, elle ne considérait pas l'amour comme une obligation ou comme quelque chose dont elle avait réellement besoin. mais sa rencontre avec Aidan Collins a tout fait basculer et il lui a fait découvrir des émotions qu'elle ne connaissait pas. il lui a fait comprendre que l'amour n'était pas forcée de rendre les êtres plus faibles puisqu'elle se sent forte dès qu'elle est avec lui. elle a donc une certaine foi en l'amour, malgré les malheurs qu'elle a pu voir chez ses amies par le passé. elle y croit à 45%, mais elle continue de penser qu'il n'est pas nécessaire de tomber amoureux pour être entier.  Caractère : féministe ※ déterminée ※ intelligente ※ charismatique ※ joviale ※ optimiste ※ perfectionniste ※ accro à l'adrénaline ※ indépendante ※ têtue ※ rancunière ※ protectrice ※ observatrice ※ libre ※ sauvage ※ naturelle ※ attentive ※ travailleuse ※ loyale ※ spontanée ※ curieuse. Groupe : big spender

your heart is made from gold ♡
Nous rappelons que cette partie est obligatoire à tous. Toutefois, si vous décidiez de ne pas faire d'anecdote. Nous imposerons une quinzaine de points de 3 lignes minimum à énoncer. Cela nous permet ainsi qu'au membre de mieux cerner votre personnage .

 Par contre, si vous décidez de faire une ou plusieurs anecdotes par la suite. Dans ces cas-là, nous vous demanderons un minimum de dix points sans aucune restriction de lignes. C'est à votre guise, mais attention nous insistons bien sur le fait que ce point concerne uniquement ceux qui feront la partie histoire de leur fiche.


♡  i sell my feelings on ebay
 01. Comment définiriez vous votre conception de l'amour ? écrire votre réponse d'un minimum de 2/3 lignes merci. 02. Quel est votre meilleur et pire souvenir lié à une relation ? écrire votre réponse d'un minimum de 2/3 lignes merci.  03. Comment s'est passé votre première fois ? En gardez-vous un bon souvenir ? écrire votre réponse d'un minimum de 2/3 lignes merci. 04. Comment imaginez-vous votre futur ? écrire votre réponse d'un minimum de 2/3 lignes merci.


Pseudo & prénom • j'ai jamais changé et tout le monde le connaît je crois Rolling Eyes. Âge • je suis trop vieille vous savez malheureusement 🇨🇷 Pays & Région • au pays des ours polaires Arrow Comment avez-vous connu le forum ? • j'ai vu de la lumière alors je me suis dit et si j'allais voir et depuis je suis plus jamais repartie Célébrité • la merveilleuse Karla Souza :cor: Personnage prédéfini ou scénario ? • c'est un personnage inventé depuis le début :siffle: Autres comptes ? • deux trois ici ou là je crois Rolling Eyes Fréquence de connexion ? • bien trop pour ma vie sociale :mdr: Un dernier commentaire ? • il ne s'agit pas d'un nouveau personnage ou d'un remaniement, juste j'avais jamais fait de fiche pour Anna (mauvaise admin je sais Arrow) donc vu que j'ai du temps je corrige cette erreur Arrow

Code:
<pris>Prénom Nom célébrité</pris> <pseudobottin>▹ Prénom Nom du personnage</pseudobottin>
Revenir en haut Aller en bas

(blessed be she who is both furious and magnificent) ※ ANNA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
★ THAT'S LOVE BITCH ! :: votre 1ère catégorie :: Fakementine-