Partagez|

KANE CALLIGAN ♦

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ love is such  a fantasy
avatar
love is such a fantasy

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
you're the sea i drowned in and the forest i got lost in
NOT WEAK JUST BECAUSE MY HEART FEELS SO HEAVY

i wish i’d never laid eyes on him. i wish we’d never met .… if i never laid eyes on him, then i wouldn’t have fallen in love, and he wouldn’t have fallen in love. that may have made for two more lonely people in the world, but also a lot less pain and heartache for many, many others…. if it were a choice, who would choose this kind of love? so i wish we never met. but we did. and i tried. i tried and failed and tried and… failed again to hide, to stop loving him, but i couldn’t. i was weak. i hated myself. i wore this ring to remind me of my weakness. and i won’t ask for forgiveness. just don’t ask me to undo the past, don’t ask me to fall out of love with him, because if i could i would ...
›› Los Angeles since : 01/06/2017
›› Love letters written : 61
›› Pseudo : foolish blondie (tica)
›› It's crazy, I look like : jessica fuckinamazing stroup
›› Credit made by : foolish blondie (avatar) ☞ foolish blondie (profil crackship) ▫ tumblr (other profil gifs) ▫ scandal (profil quote)
›› I have a doppelgänger with : abby lewis (jessica fuckinamazing stroup) ✻ jay specter (sam orgasmic claflin) ✻ naïa atkins (dianna mindblowing agron) ✻ ella malone (jenna cutie coleman) ✻ anton sheffield (jensen naughty ackles) ✻ lissa crowley (italia perfection ricci) ✻ ophelia baron (jessica badass alba) ✻ wilson campbell (theo hottie james) ✻ sara ashmore (candice bittie accola) ✻ bobbie matthews (johanna hottie braddy) ✻ catriona milano (amber hotness heard) ✻
›› Availability : hello beauty you, i'm avalaible right nowprénom nom, (statut) » prénom nom, (statut) » prénom nom, (statut) »
›› Occupation :
›› We're having a baby :

MessageSujet: KANE CALLIGAN ♦ Mer 16 Aoû - 21:45


 ©pinterest.com

Kane Ashton Calligan
Everyone has three lives;
a public life,
a private life,
and a secret life.


 hunger of the pine ♫ alt-j


Prénom & Nom ○ C'est une forte personnalité qui, sous des dehors de virilité, de brusquerie, d'autoritarisme ou de raideur, cache des trésors de sensibilité ... A croire que ses parents savaient pertinemment comment allait devenir leur fils en grandissant, et que c'est en toute connaissance de causes qu'ils l'ont nommé k a n e. Enfin si vous lui demandez, il vous dira qu'il ne voit pas du tout ce que signifie le mot sensibilité. Il ne le sait pas, mais le prénom qu'il porte lui a été tout particulièrement donné par son père, car son frère le portait avant lui et qu'il l'a perdu de façon bien trop prématuré. Il a donc décidé de nommer son fils aîné de la sorte, pour rendre hommage au frère qui lui a toujours manqué. Sa mère a longtemps fait des recherches sur les prénoms, car si ils savaient parfaitement ou aller pour son prénom principal il faut bien avouer que ses parents ont longtemps été dans le flou pour l'affubler d'un second patronyme. Finalement ils ont choisit de le nommer a s h t o n, et il ne sait absolument pas pourquoi. En même temps, un second prénom est totalement inutile et il n'entend jamais le sien prononcé alors ... Il ne faut pas chercher plus loin pour savoir d'ou lui vient son nom de famille, car pour la plupart des gens si il s'appelle c a l l i g a n c'est parce que son père s'appelait ainsi, qu'il l'a donné à sa mère par mariage et que sa naissance à fait qu'il en hérite a son tour, tout comme son frère après lui. Son nom de famille n'a lui non plus que très peu d'importance normalement, enfin à l'époque le fait de partager le même nom que son père n'était pas un grand exploit et a vrai dire il s'en fichait royalement. La seule chose qu'il appréciait c'était de le partager avec Jay, et rien d'autre. Ce n'est pas qu'il n'aimait pas ses parents, il est persuadé que si mais il n'a jamais vraiment su le montrer et eux n'ont jamais vraiment su lui prouver en retour. Aujourd'hui cependant, et ceci depuis quelques années son nom à une signification et ceci dans plusieurs domaine. Un nom que vous avez forcement donc entendu au moins une fois, peut être murmuré, peut être dans un endroit pas bien fréquentable, ou bien parce que vous aimer les soirées réussies et faire la fête. Âge ○  Certains pourraient dire que Kane n'est plus tout jeune, que ses belles années sont passées mais ils ne feraient que ce tromper sur toute la ligne. Il a commencé à ce sentir vivre que lorsqu'il à dépassé ses 21 ans, et a vrai dire aujourd'hui qu'il est âgé de 32 a n s il ne c'est jamais sentit plus vivant. L'aîné à un an près, il à toujours eu de manière plutôt logique le rôle de grand frère auprès de Jason. Ce n'est pas qu'il l'ai choisit, mais ça lui est tombé dessus et l'un comme l'autre ont su s'en accommoder. Il pense avoir accomplit ses rêves de gamins, peut être pas en passant par des chemins qu'il aurait choisit à l'époque mais tout ce qui compte aujourd'hui c'est le résultat. Lieu de naissance ○ Il a passé sa vie entière à S a n  D i e g o. Et il y'est donc né de façon logique. C'est sa ville, son terrain et il ne compte pas la quitter un jour. Il à eu a voyager dans les villes aux alentours, dans d'autres pays à des fins totalement professionnel mais le fait est que malgré les différences que ses endroits pouvaient offrir il n'échangerait sa ville pour rien au monde. Il n'est peut être pas sentimentale -en tout cas il clame ne pas l'être- mais quand on vient à parler de SD ce n'est pas du tout la même chose. Nationalité & Origines ○ On le devine assez facilement, il est a m é r i c a i n. Un vrai de vrai, avec sa bière, ses matchs de base-balls, son bar, sa drogue. Il l'est complètement, une immersion totale pour cet homme qui avait une mère i t a l i e n n e. Cette dernière lui a laissé bien plus de chose qu'elle ne l'aurait pensé quand elle a quitté ce monde. La vérité c'est qu'il ne faut pas chercher bien loin pour comprendre pourquoi le jeune homme démarre aussi facilement au quart de tour, et à bien du mal à rester à sa place. On remercie donc le sang chaud des italiens qui cour dans ses veines et ce répand en lui de manière tout à fait extraordinaire à chaque fois qu'on le pousse un peu. Statut civil ○ Il y'a donc Natacha le lundi, Shana le mardi, Gretchen le mercredi, Alba le jeudi, et Natalie le vendredi. Le week end est un mélange de nouvelles têtes, parfois de manière séparé, parfois toutes ensembles. La stabilité ce n'a jamais été son truc, et ce ne le sera certainement jamais. Pour cela il faudrait qu'il soit clean, qu'il dise absolument toute la vérité et c'est quelque chose qu'il ne peux absolument pas envisager. Il aime le pouvoir, l'argent, le sexe, les possessions ainsi que les voyages, l'aventure et les conquêtes. Ses sentiments ne sont pas toujours raffinés : il ignore la psychologie féminine, et a horreur des complications. Assez tyrannique, il entend être le seigneur et maître, et demande qu'on l'admire, voire qu'on le vénère. Qui plus est, quel femme saine d'esprit ce plongerait dans son monde sans prendre peur ? Aucunes. C'est vrai il n'a jamais fait le test, restant c é l i b a t a i r e, parce cela aurait été bien trop compliqué et que les complications ce n'est pas ce dont il a besoin. Le fait est que Kane est incontrôlable parce qu'il l'a décidé ainsi, et que les choses ne vont pas dans un autre sens. Sa vie est formatée par bien des obligations, des précautions, alors ce prendre la tête dans une relation il en est hors de question. Ce n'est pas pour rien que plus d'une fois il c'est prit la tête avec Jay qui lui n'a jamais vraiment semblé comprendre la complexité de la chose avant que tout ça ne lui claque entre les doigts. Il aime les femmes, et les femmes le lui rendent bien voilà tout ce qu'il faut retenir. En aucun cas il ne faut penser au fait que parfois il ce surprend à observer Kara Connor, cette jeune femme au caractère fougueux et au tempérament casse-couille qui travaille pour eux depuis deux ans maintenant. En fait quand il l'a vu la première fois il savait qu'elle allait être un nid à emmerdes ... Elle est tout à fait compétente dans son travail même il ne le lui dira jamais. Le problème ne vient pas de là, le problème c'est qu'il n'arrive pas a rester concentrer quand elle est dans la pièce, qu'il n'arrive pas à garder son calme quand elle flirte avec les clients, qu'il n'arrive pas à rester calme quand elle le pousse le plus loin possible. Elle le déboussole, et il n'aime absolument pas ça. Il aurait pu la virer plus d'une fois, mais en dépit du fait que Jay viendrait le confronter, il s'en sent totalement incapable. Situation financière ○ Il est actuellement dans une situation financière bien plus que c o n f o r t a b l e. Si le club leur rapporte des bénéfices bien plus importants qu'ils ne l'aurait pensé, ce n'est pourtant pas de là que les frères Calligan retirent leur argent. En effet, ce sont leurs activités illégale qui leur permet littéralement de ce baigner dans les billets verts. Ceci dit, il est du genre à mettre de côté, économiser patiemment pour soudainement dépenser sans compter...   Emploi/études ○ Ses études il les a fait dans la rue, a coup de points et de doses parfois quasi mortelles. Non sans ce vanté, il a toujours été doté d'une intelligence particulière qui l'a poussé a toujours trouver les meilleures façon de survivre - sans pour autant avoir assez de jugeote pour s'éloigner de la drogue- et c'est ce qui à créer son expérience. Il a commencé à dealer de la drogue lorsqu'il n'était encore qu'un adolescent, a l'époque ses parents ne ce sont absolument rendu de rien et c'était à ses yeux un magnifique pied de nez qu'il leur faisait là. Sans le vouloir il a entrainé son frère dans ce monde obscur et sans débouchées réelles. Tout deux ont fait des petits boulots minable, et payés une misère mais cela leur convenait pour pouvoir avoir leur dose quotidienne et presque indispensable. Mais il a toujours voulu s'élever, être mieux que les autres et a su trouver les bases pour en arriver a bout. Au fur et a mesure du temps il a su s'attirer du respect dans les rues, et a su acquérir un pouvoir qu'il a toujours convoité. Ce n'est pas un passé dont il ce vante mais celui-ci lui a permit aujourd'hui d'ouvrir s o n propre c l u b en compagnie de son frère. Le fait est qu'ils ont rapidement beaucoup de succès et que depuis deux ans maintenant ils se retrouvent avec une queue immense à l'entrée tout les soirs. On vient des quatre coins du pays pour pouvoir entrer dans leur club, et ça c'est ce dont il a toujours rêvé. Mais cela ne suffisait pas, et il savait que ça ne finirait jamais. Et puis on ne peux pas dire adieux à ses démons si facilement ... C'est la drogue qui a su les élevés, et c'est la drogue qui les maintiens plus qu'a flot maintenant puisqu'ils fournissent une bonne partie de la ville. Respectés dans le milieu, il sait aujourd'hui qu'il a atteint l'apogée. Traits de caractère ○ On note chez lui un grand besoin d'action et de dépenses physiques : il est incapable de tenir en place. C'est un fait que l'on nomme l'hyperactivité dans le jargon médical et qui n'a jamais vraiment su être traitée chez lui. Kane engrange des émotions, des sentiments pour exploser d'un seul coup au moment où on s'y attend le moins. Sa colère s'avère alors brusque et fugitive. Si il connaît parfaitement cette facette de sa personnalité, cela explique le fait qu'il soit autant accroc aux combats de rue, presque autant qu'il est attiré par la drogue. C'est dans ses moments là qu'il fait tomber les apparences et peux ce libérer de toute la pression qu'il subit sans cesse. Si il y'a une chose sur laquelle on ne peux absolument pas argumenter, c'est sur l'affection sans failles qu'il porte à son petit frère. Ce dernier est la seule personne sur terre à compter plus que tout le reste; et qui sait révéler des façades de Kane qu'on ne soupçonnerais pas. Il est protecteur, loyal et toujours présent pour son frère quelque soit les circonstances. Et le passé a prouver qu'il pouvait aller très loin pour lui. Ce n'est pas pour rien qu'il a frôlé la prison, quand on à retrouvé le corps tabasser de celui qui vendait de la drogue à Jason quand ce dernier à fait son overdose. Une chose est claire, et précise : on ne touche pas à un cheveux de son petit frère. Groupe ○ hannibal lecter.


Because every morning you have to wake up and be you ~

001 ♦️ Kane est dépendant de bien de choses que l'on ignore. Il est rare de ne pas le voir avec une cigarette, avec un verre d'alcool, avec une femme, avec une seringue ou encore avec des bleus sur tout le corps. Il apparaît comme un homme sans attaches, mais la vérité est bien différente. 002 ♦️ Il ne sourit jamais, ou très peu. En tout cas pas avec des personnes qu'il ne connaît pas et avec qui il ne sent pas du tout le courant passer. Il marche malheureusement beaucoup sur les premières impressions, et si il ne vous apprécie du premier regard vous êtes mal barrés. 003 ♦️ Il n'y a pas beaucoup de monde qui sont proche de lui, parce qu'il ne laisse pas les gens entrer car c'est admettre de nouvelles faiblesses. Malheureusement sa plus grand faiblesse reste son petit frère, il a été bien des fois capable de beaucoup de choses pour Jason et ne regrette absolument rien. Il ne le regrettera jamais d'ailleurs. Il en va de même pour la petite blonde qui les accompagnent depuis un certain temps maintenant, considèrent Carrie comme sa petite soeur il ne tolère pas que qui que ce soit lui fasse du mal. 004 ♦️ Contrairement à son petit frère il ne possède aucuns tatouages, le fait est que son corps est assez massacré comme ça pour qu'il n'y ajoute en plus de cela de l'encre. Les cicatrices sur son torse sont là pour le prouver ... 005 ♦️ Il ne ce passe pas un seul jour sans qu'il ne fasse du sport, qu'il s'agisse de courir ou de faire de la musculation. Il doit garder une certaine forme il en est conscient, et met les atouts qu'il peux de son côté adaptant ainsi son alimentation. On pourrait croire qu'il mène une vie saine, mais c'est loin d'être le cas quand on sait qu'il couple la cocaïne a sa routine. Et ceci en dépit du fait que son frère ai faillit y passer ... 006 ♦️ Depuis qu'il à l'âge de 9 ans, il ce bat. Jours après jours, et les bagarres qui n'étaient que d'innocents coups de poings au début sont aujourd'hui devenus des combats. Certains font ça pour l'argent et c'est la raison pour laquelle il le faisait au début, mais aujourd'hui c'est surtout pour libérer ses pulsions. Il à besoin de frapper, souvent, et le fait de pouvoir le faire sur quelqu'un qui s'y prête volontiers est parfait pour lui. 007 ♦️ Kane est un collectionneur de beaux objets, cela va des montres au voitures en passant par les femmes. Car les femmes ne sont pas des êtres humains, mais des objets mis à sa disposition pour lui plaire ... Ou tout du moins c'est ce qu'il aime ce dire, car de cette façon c'est beaucoup plus simple de les jeter quand il n'en a plus besoin. Cela explique aussi le fait qu'il soit incapable de ce lancer dans une relation. 008 ♦️ Il ne saurait dire ce qu'il préfère, faire jouir une femme, éclater la gueule d'un adversaire ou bien sentir la drogue courir dans ses veines. 009 ♦️ Dur en affaire, il n'hésite jamais a pointer une arme sur les fournisseurs résistants ou sur les clients qui ce foutent de sa gueule. Si il n'est pas encore passé par la case prison c'est qu'il à beaucoup trop de chance, car ses actions passés et certainement futures pourrait même le mener à la peine de mort. 010 ♦️ Il ne supporte pas que l'on touche son torse, la vérité c'est que c'est endroit sensible pour bien des raisons. Alors oui il baise avec un t-shirt, et si on essaie de le soulever il ne réagit pas forcément bien. 011 ♦️ Il a découvert une nouvelle addiction il y'a peu, et pas une qui lui plaît car il n'en à aucun contrôle. Kara Connor ... Cette fille têtue avec ce regard de feu. Elle le rend fou, lui fait trop tourner la tête et ne rate pas une occasion de ce taire. Un peu trop grande gueule, un peu trop exhibitionniste elle est trop tout, elle est trop elle. Il ce surprend bien trop souvent à la regarder et cela ne va pas ... 012 ♦️ Maîtrisant parfaitement les technologies, Kane ne possède pas moins de deux téléphones chacun ayant sa fonction précise. Celui qui lui sert pour les affaires du bar et les affaires personnelles et puis celui qui lui sert pour leurs activités illégales 013 ♦️ Il ne peux pas s'empêcher de toujours garder un oeil sur son frère, il ne veux pas qu'il suive ses pas, il veux qu'il s'en sorte en dépit du travail qu'ils ont. Être capable d'arrêter la drogue est la meilleure chose qui lui soit arrivée, et il n'acceptera jamais qu'il retombe peu importe ce qu'il devra faire 014 ♦️ Ayant essuyé plus d'un boulot de merde avant de trouver la fortune avec l'ouverture de ce bar, vous ne verrez jamais Kane derrière le bar ou proche de ses employés. Pour la simple et bonne raison qu'il est le patron, et non pas un sous-fifre. Alors il est toujours là pour faire régner la bonne organisation et ne lèvera pas un petit doigt si un verre tombe par terre au contraire de son frère 015 ♦️ Il n'est jamais rasé de près, au contraire il adopte une barbe complètement maîtrisée, et quand il ne l'a pas il à l'impression d'être un adolescent pré-pubere 016 ♦️ Toujours méfiant, Kane voit d'un mauvais oeil les nouveaux arrivants ou les gens bien trop gentils avec lui. Il à son équipe et c'est tout. Il sait à qui il peux faire confiance, et sait faire comprendre les risques si on le trahis. Certaines personnes en ont payé les frais ... Aussi il ne voit absolument pas d'un bon oeil la relation qu'entretien Jason avec son ex et ne ce gêne pas pour le dire ouvertement. 016 ♦️ Il adopte aujourd'hui un look parfaitement maîtrisé, généralement vêtu d'un trois pièces lorsque les circonstances l'impose. Même lorsqu'il porte un jean ce n'est pas n'importe quel jean. Les frères Calligan ont des atouts et ils ont toujours su le mettre en avant, tout comme la classe qu'ils ont appris à avoir. 017 ♦️ Il a cassé la plupart des os qui constituent son corps, et a reçu plus d'une fois des avertissements de la part de son médecin mais ne les prend jamais en compte. Rien ne pourra l'arrêter de faire ce qu'il fait, ou tout du moins c'est ce qu'il croit car quand son corps ne suivra plus il n'aura pas vraiment le choix. 018 ♦️ Il a ouvert un compte en banque à part, parce qu'il est conscient que tout ça ne peux pas durer toute leurs vie et que lorsqu'ils seront pris il sait qu'il mettra son frère dans l'ombre. Pour qu'il ne soit pas accusé il a déjà tout mis en place, et l'argent qu'il met sur ce compte sera hors d'atteinte des autorités et seulement destiné à son frère et Carrie.019 ♦️ Kane ne pleure pas, pas une seule larme lorsque ses parents sont morts et pendant les temps obscurs qu'ils ont traversé après cela. La seule et unique fois que c'est arrivé c'est quand il a retrouvé le corps sans vie Jason, et qu'il a cru l'avoir perdu pour toujours. 020 ♦️ Le fait que Kara lui tienne toujours tête et ne l'écoute absolument pas l'agace au plus au point. Mais l'attire tout autant, voir plus.

Sous quelle forme se matérialise le monstre qui est en toi ? ○ Aucun monstre ne sommeil en lui, pour la simple et bonne raison qu'il ne le cache pas, il est un monstre. Il n'hésite pas a aller jusqu'au bout des choses quand il souhaite quelque chose ou que l'on touche à un cheveux des personnes qu'il aime. Attiré par la drogue et la violence, on ne peux pas vraiment dire qu'il cache le fait qu'il ne soit pas tout à fait sain d'esprit ... Il n'a pas besoin de matérialisation, il est la preuve vivante que lorsque l'on accepte le monstre qu'on est, on ne fait pas de jolies choses. Si tu pouvais faire les choses différemment, changerais-tu certains de tes actes/décisions ? Lesquels ? ○ Oui, il changerait certaines choses. Comme le fait de ne pas s'être plus battu avec son frère pour qu'il ne tombe pas dans le même monde que lui. En réalité il le sait, si son frère a commencé à ce droguer c'est à cause de lui, parce qu'il voulait suivre ses pas et faire comme lui. Il est le grand frère, celui qui aurait du lui montrer le bon chemin, donner l'exemple et il à lamentablement échoué ... Es-tu un bon menteur ? ○ Kane ment pour vivre, alors il excelle dans cet art. Il saurait mentir à n'importe qui, et le fait depuis qu'il est capable de parler. Il est presque impossible de déceler quand il ment et quand il dit la vérité, et c'est un trait qu'il apprécie particulièrement chez lui parce que c'est vraiment, vraiment pratique ! Crois-tu en la justice étatique ou préfères-tu la justice faite par soi-même ? ○ Il n'y a pas de meilleur justice que celle faîtes par soi-même. C'est une méthode approuvée par Kane Calligan.

It’s humbling, to become the very thing you once mocked~

PSEUDO/PRENOM ○ burning love/clemence, ou clemou pour les intimes. CONNEXION ○ alwayyyyyys. SCENARIO OU INVENTE ○ ce taré vient de mon esprit, désolée  :héhé:  AVATAR ○ sebastian HOTTIE stan. AUTRE ○  rabbit  rabbit  rabbit


Revenir en haut Aller en bas
❉ love is such  a fantasy
avatar
love is such a fantasy

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
you're the sea i drowned in and the forest i got lost in
NOT WEAK JUST BECAUSE MY HEART FEELS SO HEAVY

i wish i’d never laid eyes on him. i wish we’d never met .… if i never laid eyes on him, then i wouldn’t have fallen in love, and he wouldn’t have fallen in love. that may have made for two more lonely people in the world, but also a lot less pain and heartache for many, many others…. if it were a choice, who would choose this kind of love? so i wish we never met. but we did. and i tried. i tried and failed and tried and… failed again to hide, to stop loving him, but i couldn’t. i was weak. i hated myself. i wore this ring to remind me of my weakness. and i won’t ask for forgiveness. just don’t ask me to undo the past, don’t ask me to fall out of love with him, because if i could i would ...
›› Los Angeles since : 01/06/2017
›› Love letters written : 61
›› Pseudo : foolish blondie (tica)
›› It's crazy, I look like : jessica fuckinamazing stroup
›› Credit made by : foolish blondie (avatar) ☞ foolish blondie (profil crackship) ▫ tumblr (other profil gifs) ▫ scandal (profil quote)
›› I have a doppelgänger with : abby lewis (jessica fuckinamazing stroup) ✻ jay specter (sam orgasmic claflin) ✻ naïa atkins (dianna mindblowing agron) ✻ ella malone (jenna cutie coleman) ✻ anton sheffield (jensen naughty ackles) ✻ lissa crowley (italia perfection ricci) ✻ ophelia baron (jessica badass alba) ✻ wilson campbell (theo hottie james) ✻ sara ashmore (candice bittie accola) ✻ bobbie matthews (johanna hottie braddy) ✻ catriona milano (amber hotness heard) ✻
›› Availability : hello beauty you, i'm avalaible right nowprénom nom, (statut) » prénom nom, (statut) » prénom nom, (statut) »
›› Occupation :
›› We're having a baby :

MessageSujet: Re: KANE CALLIGAN ♦ Mer 16 Aoû - 21:45


What if it just gets worse. What if it’s  agony  now and then… then it’s just  hell  later on? Le liquide qui coule a présent sur sa joue est glacé, finalement il aurait préféré qu'elle ne fasse rien. Elle murmure des choses qu'il ne veux pas entendre, et dont il ce fiche comme de sa première chemise ... En parlant de chemise, la sienne est en lambeau et c'est peut être pour ça qu'elle est en train de s'énerver. « Bon sang Kane, quand 'est ce que tu vas arrêter hein ? » Jane Calligan vient de balancer le gant imbibé de sang dans le lavabo de la sale de bain avant reporter son attention sur son fils aîné alors âgé de treize ans. Le visage tuméfié, l'oeil droit à moitié fermé attendant patiemment qu'un coquard s'y installe. Il ne la regarde pas, il s'en fiche qu'elle lui passe un savon ou qu'elle le punisse ce n'est pas le plus important. Non ce qui importe c'est la moitié du visage de son frère contre l'embrasure de la porte qui les espionne avec attention et curiosité. Ils étaient rentrés en toute vitesse, et Jane l'avait tout de suite amené dans la salle de bain pour nettoyer son visage. Il a encore le gout du sang bel et bien présent à l'intérieur de la bouche mais cela ne semble pas le gêner plus que ça. Jason lui ne perd pas une miette du savon qu'il va ce prendre, comme a chaque fois que leur mère doit aller le chercher dans le bureau du directeur. « Tu veux encore te faire virer c'est ça ? » c'était la troisième école qu'il faisait depuis deux ans, parce qu'il attirait trop l'attention et qu'a force on ne voulait plus de lui en classe. Il était turbulent, bagarreur et cela n'allait à personne. Encore moins à ses parents qui ne savaient plus vraiment quoi faire de lui. Il ose les épaules de manière désinvolte tandis que sa mère passe une main dans ses cheveux, cassant les croutes de sang formées par ses blessures. Kane n'était pas bon à l'école, il n'écoutait rien et en avait vraiment rien à faire de ce qu'il pouvait être en train de ce passer. Jane savait que son fils n'était pas un mauvais garçon, elle l'avait faîte et elle le connaissait mieux que personne. Il n'y avait pas si longtemps il était encore un adorable petit garçon, mais elle était incapable de dire pourquoi il avait changé tout à coup. Peut être fréquentait-il les mauvaises personnes, mais après enquête elle n'avait pas pu apprendre qui était ses amis au sein de l'école ou encore en dehors ... Il enlève sa tête, il ne souhaite pas qu'elle le touche et le regard qu'elle capte lui brise le coeur. Sautant sur ses pieds, il va vers le miroir pour regarder son visage tandis qu'elle le regarde faire en silence. Du bout de longue il gratte le sang sec, ne grimaçant pas une seule seconde quand par mégarde il enlève une croute récente et mettant automatiquement un peu plus de distance entre sa mère et lui conscient qu'elle va l'arrêter. Elle avait perdu la connexion qu'elle avait eu avec lui à une époque, il ne la prenait plus dans ses bras, il ne lui disait plus qu'elle était la plus belle au monde, il ne lui disait plus qu'il l'aimait. C'était finit tout ça, de manière bien trop brutale les choses c'étaient arrêtées. « Qu'est ce que je vais dire à ton père ... » chuchote t-elle, plus pour elle que pour lui. Car Thomas avait été clair, c'était la dernière chance de Kane avant qu'il ne prenne les choses en mains. Car ça ne pouvait plus durer comme ça, il refusait que son fils ne devienne un 'délinquant' selon ses propres mots. Jane ne savait pas comment faire, elle ne savait pas comment réussir à sauver la situation. « Qu'est ce que j'en ai à foutre franchement ? » a peine à t-il prononcé ses mots, Kane Calligan petit garçon de treize ans, qu'une douleur singulière vient lui bruler la jouer en plus des égratignures qui s'y trouvent déjà. Jane vient apparemment de perdre son sang froid ... Kane parlait de façon déplacé, ce comportait mal et elle était au bord du gouffre. Il la fusille du regard tandis qu'elle a déjà porté ses mains à la bouche consciente qu'elle n'aurait pas du faire ça, même si il avait clairement mal agit. LA haine envahit l'enfant tout à coup, et avant de lui donner un dernier regard des plus sanglant il s'apprête a quitter la pièce. S'arrêtant une seconde devant son frère, sa mère profite de ce moment « Kane je suis- » mais elle ne finit pas ses propos parce qu'il a quitté la pièce, descendant les escaliers et claquant la porte derrière lui. Laissant Jason et Jane ici, seuls dans cet salle de bain. (...) Shely était sortie la première et il l'avait suivie à quelques secondes prêt. Elle n'était pas sa petite amie, et la vérité c'est qu'en dehors de ses quelques mots passés dans les toilettes publiques ils ne ce parlaient jamais, d'ailleurs ce qu'ils faisaient ensembles ne nécessitait pas le besoin de la parole. Un sourire idiot ce dessinait sur le visage du jeune homme alors âgé de seize ans, car ses petits moments passés avec Shelly le faisait toujours sourire. Il traversa la cours du collège tranquillement parce qu'il n'était pas plus pressé que ça de rentrer chez lui, il n'avait pas envie d'entendre sa mère lui reprocher de mauvaises notes, lui demander ce qu'il allait bien pouvoir faire de sa vie. Parce qu'il ce foutait royalement de tout cela ... Il chercha son paquet de clopes dans la poche arrière de son jean, et en mit une à la bouche avant de l'allumée et d'en tirer une longue latte. Si il ne voulait pas trop sentir la nicotine en rentrant il devait commencer maintenant, et savourer la dernière cigarette qu'il pourrait fumer avant le lendemain. Il observa les alentours, il n'y avait personne et ce n'était pas normal. D'habitude l'endroit grouillait de jeunes s'apprêtant à rentrer chez eux, et surtout d'habitude il y retrouvait Jason. Son frère était très ponctuel, a vrai dire il arrivait plus souvent qu'il affronte son regard énervé qu'autre chose car il passait son temps a l'entendre. Mais selon ses propres propos, Kane avait bien mieux à faire. Il continua d'avancer malgré tout, il finirait bien par le trouver sur le chemin du retour ... Ce n'est que quelques mètres plus loin qu'il fut pris d'un mauvais pressentiment. En face de lui une troupe semblait s'être rassemblée autour d'un événement, et vu les bruits qui en ressortait il s'agissait clairement d'une bagarre. Et y'en avait un qui prenait de sacrés coups ... D'habitude il était le premier à prendre part à ce genre d'activités, mais il était de bonne humeur alors franchement si il n'avait pas sentit que quelque chose n'allait pas il aurait continué sa route et sa mère aurait peut être pu sourire en le voyant rentrer sans une seule égratignures pour une fois. Mais il tourna la tête une dernière fois, la curiosité, et vit son frère a terre, méconnaissable. Le visage ensanglanté, il ne semblait pas capable de ce relever ... Sentant la colère monter d'un coup il balança rapidement sa clope et ne réfléchis pas à deux fois quand il poussa tout le monde sur son passage pour le rejoindre. Il n'accorde pas encore un regard à celui qui quelques secondes plus tard serait à deux doigts d'aller aux urgences, mais s'abaisse au niveau de Jason attrapant ses joues pleines de sang « Mais t'es idiot ma parole ! » Une plaie profonde entaillait son arcade mais en dehors de cela il y'avait plus de sang que de peur. S'assurant qu'il pouvait ce relever, il l'aide à s'adosser contre le mur avant de ce tourner vers l'agresseur du jeune homme. Lui avait toujours eu tout les droits, ou tout du moins il les avait toujours pris mais il refusait que son frère ne s'embarque dans ses déboires. C'était inconcevable pour lui, et malheureusement son cadet ne l'écoutait pas plus que lui même n'écoutait leurs parents. « On touche pas à mon frère espèce d'enfoiré ! » le blond en face de lui n'était pas inconnu au bataillon, il faisait le caïd à tout bout de champs et en réalité Lucas n'avait jamais pris le partit de se mesurer à Kane. Ce dernier le voyait souvent faire de loin mais ne souhaitait pas perdre son temps avec lui, il n'en valait pas la peine. Mais apparemment il n'était pas vraiment intelligent, car Kane avait sa petite réputation par ici et cela comprenait qu'on ne touchait pas à un cheveux de Jason ou bien des représailles seraient à venir. Autour d'eux leurs camarades de classe crient, le nom de Lucas, le nom de Kane tandis que les deux s'affrontent du regard. Plus rien en compte à cet instant, pas même le fait que le gringalet en face de lui soit beaucoup plus jeune, pas même qu'il avait déjà reçu plusieurs avertissements quand à son comportement déplacé. Seul comptait le fait que ce connard avait frappé son frère, son petit frère et que personne ne pouvait en sortir indemne. Quelques secondes passèrent pendant lesquels il attendit que son adversaire face le premier pas, qu'il soit capable de surmonter sa peur et qu'ainsi le coup qu'il allait porter soit plus fort que si c'était lui qui avait commencé. Et c'est ce que Lucas fait, il crut pour ce donner du courage, poing en avant et à quelques centimètres près de son objectif Kane attrape son coude pour le tordre. Le bruit qui retentit fait mal rien qu'a l'entendre, tandis que le cris de Lucas le suit de peu. Il tente de s'éloigner mais c'est trop tard, le poing de Kane vient s'enfoncer dans la joue du jeune homme préalablement déjà bien entamée par Jason. Si bien qu'il commence à cracher du sang. Et Kane aurait continué, peu importait que Lucas lui demande d'arrêter, il aurait continuer jusqu'à le dévisager. Sentir sa peau massacrer celle d'un autre était une drogue, il n'en avait pas encore conscience mais cela finirait par venir ... Il allait continuer mais son regard ce posa sur son frère, son meilleur ami, et il comprit que ce n'était pas le meilleur exemple à lui donner. Aussi arrêta t-il son pieds qui allait frapper l'entrejambe de l'idiot qui ce trouvait en face de lui. Un silence c'était abattu autour d'eux car ce qui ressemblait à une petite bagarre n'en était plus une à présent. Lucas sembla attendre le coup, mais voyant qu'il ne venait pas toucha le sol plus rapidement que prévu, soulagé. Kane balaya la foule du regard, le message était clair à présent : Jason était hors limite. Quand il fut sur que ce soit comprit, il retourna vers son frère et l'aida à ce relever. Ce dernier titubait, et auait été incapable de marcher si son frère n'avait pas été la pour l'aider. Il fallait l'avouer, Kane était furieux que son frère ce soit mis dans une telle situation. Il ne connaissait peut être pas le fin mot de l'histoire mais il ne voulait pas le savoir, que son frère ai été coupable ou non il était intouchable voilà tout. Au sein de l'école il était reconnu pour pas qu'on l'emmerde, il était un peu le caïd des lieux qui faisait peur à tout le monde et il fallait le dire cela lui plaisait. Cela lui plaisait parce qu'une fois les grilles de l'école passées, il savait que dans la rue il n'avait pas le même statut ... Et cela lui faisait bien plus peur qu'il ne voulait bien l'avouer. Car il ne fréquentait pas de bonnes personnes, et qu'il ne voulait pas que sont petit frère soit mêlé à tout ça.  « Maman va nous tuer ... » tente d'articuler le jeune homme dont la joue enflée menace de craquer lors de ses prochaines paroles. Jason avait raison, leur mère allait surement leur tomber dessus mais après s'être affreusement inquiété à leur propos. Elle s'inquiétait tout le temps, et c'était compréhensible en connaissant ses fils ... Ils ne lui donnaient pas de repos jamais, et Kane s'en voulait parfois d'être ainsi et de le lui faire subir avant que ses pensées ne soient chassés pas un autre con lui parlant mal.  « Je m'en occupe. »  Ils ne pouvaient pas rentrer comme ça, avec Jason aussi mal en point et lui sans aucunes égratignures. Son frère n'était pas en mesure de recevoir une leçon, tout ce dont il avait besoin c'était de repos et Kane ferait en sorte qu'il en ai. Kane l'aida a s'adosser à un mur, chercha quelques minutes durant quelque chose d'assez dur pour ce frapper avec, il ne pouvait pas ce donner de coups de poings car il savait que ce ne serait pas assez réel. Trouvant une barre de fer abandonnée là, il prit une grande inspiration avant de ce frapper le visage avec, à plusieurs reprises. De cette façon il pourrait dire à sa mère que c'était de sa faute, qu'il c'était battu une fois de plus et que Jason avait voulu l'en empêché se retrouvant au milieu de tout ça.

People fuck up. That’s life. Family is supposed to be forever. They’re supposed to take care of you regardless what you do.   La soirée avait relativement bien commencée, comme d'habitude il c'était rendu dans le QG qu'il partageait avec Carrie et Jason depuis quelques temps maintenant. Il n'avait eu qu'a s'insoler au bar pour qu'on lui apporte sa bière tandis qu'il allumait déjà sa cigarette avec non chalande. Le bar n'était pas bondé, il ne l'était jamais vraiment puisque seuls les habitués venaient ici ... Et c'était pour ça qu'ils l'avait choisit, parce qu'ici ils pouvaient être tranquilles tout les trois. S'adossant au comptoir il balaye la pièce du regard, à la recherche d'un visage féminin qu'il pourrait ramener dans les toilettes avec lui. Ce soir il avait des plans précis mais ceux-ci avait le temps, il pouvait prendre un peu de plaisir avant ça. « Alors tu à trouvé ta proie ? » cette réplique le fait sourire. Il ne sourit pas assez selon Carrie, mais a vrai dire il n'a aucune raison de le faire a part quand elle ou Jason est dans les parages. Elle lui fait son regard réprobateur avant de faire signe pour avoir son cocktail habituel. Carrie était la seule et unique femme qu'il acceptait dans son entourage, il ne savait pas dire comment mais elle c'était fait un petit chemin dans la vie des deux frères et il n'avait pas envie qu'elle s'en aille car il c'était habitué à l'avoir dans les parages. « Serais-tu jalouse ? » demande t-il avant de reporter toute son attention sur elle. Elle ne l'était pas, elle n'avait pas à l'être puisque leur relation en comportait rien de ce que recherchais Kane à cet instant, en réalité Carrie était une des seules femmes qu'il n'avait pas toucher et ne voulait pas toucher. Non pas qu'elle n'était pas séduisante, au contraire, mais parce que ce n'était tout simplement pas imaginable. Elle était comme une membre de la famille, une petite soeur alors jamais il n'irait penser à agir différemment à son égard tout comme il n'aimait pas penser que d'autre pouvaient en avoir envie. Elle attrape son verre et vient s'installer à côté de lui « Jamais ! » réplique t'elle avant de lui tirer la langue et porter son verre à ses lèvres. Tout deux restent ainsi un instant en silence, regardant les gens qui commencent à entrer. Ils sont comme ça, ils n'ont pas forcement besoin de parler quand ils sont ensembles et souvent ils ce comprennent sans même avoir besoin de dire quoi que ce soit. « Tu l'a vu récemment ? » la question de Kane fut prononcé avec une simplicité qu'il ne connaissait pas mais avec une pointe d'espoir. Il n'avait pas vu Jason depuis deux jours et ce n'était pas habituel. Il savait parfaitement ce qu'il faisait quand il n'était pas avec lui et cela ne lui plaisait pas ... C'était purement égoïste de sa part c'était un fait, mais cela ne l'empêchait pas pour autant de ne pas apprécier. Après la mort de leurs parents la consommation de Jason avait doublé et ce n'était pas bon, non pas que Kane ne lui faisait pas confiance pour ce gérer mais tout de même ... Ils avaient vu ce qui c'était passé avec Dickens, il avait du régler le problème et avait espérer dans un sens que cela aurait servit de leçon à son frère. Carrie secoue la tête pour toute réponse, et il comprit qu'elle s'inquiétait elle aussi. Il porta sa bière à ses lèvres avant d'avaler le liquide afin de combler son énervement, il ne supportait pas quand Jason agissait ainsi, s'évaporait sans donner de nouvelles. Son téléphone sonna dans la poche de sa veste, et il ne l'attrapa que pour voir le nom de la personne tentant de le joindre s'afficher « Le devoir m'appelle princesse ! » il avale d'un trait le reste de sa bière avant de la poser avec bruit sur le comptoir, cherchant un billet dans la poche intérieur de sa veste il sentit le contact doux et lisse des sachets en plastique qu'elle contenait avant de trouver ce qu'il cherchait. Jetant un oeil au billet et voyant qu'il suffisait pour leurs deux boisons, il pousse le tabouret sur lequel il se trouvait en arrière et ce place devant Carrie quelques secondes tandis qu'elle le regarde avec ce regard qu'elle adopte à chaque fois qu'elle est inquiète « Sois prudent. » dit-elle simplement. Parce qu'elle sait parfaitement ce qu'il va faire au milieu de la nuit et qu'elle sait ce qu'il risque. Il hausse les épaules dans un sourire avant de lui murmurer un toujours et de quitter le bar. L'air frais de la nuit lui effleure le visage tandis qu'il attrape une nouvelle clope dans sa poche arrière et l'allume avant d'entamer sa marche jusqu'à son prochain rendez-vous. Le fait qu'il fasse froid ne le dérangeais pas et bientôt cela n'eu plus aucun impact sur lui, il c'était habitué comme il le faisait dans toutes les situations qui ce présentaient a lui. « Calligan ? » la voix frêle et franchement pas à l'aise vient de sa droite, la tournant seulement il recrache la fumée qu'il à dans la bouche et après un silence bien sentit acquise. Le type en face de lui n'a pas plus de dix-sept ans, pas plus jeune que lui au final puisqu'il à eu 19 ans il n'y a pas longtemps. Mais il est clair qu'ils n'ont pas la même vie, quand lui porte un jean partiellement troué, un t-shirt noir qui consiste être son seul et unique t-shirt et une veste en cuir qui est bien plus âgée qu'eux deux réunit, le blondinet est habillé comme les jeunes d'aujourd'hui, tout est flambant neuf. Même la voiture qu'il à du garer quelques mètres plus loin devrait suffire à payer le loyer de l'appartement pourrit qu'il occupait avec Jason. « T'a le blé ? » il ne s'agissait pas là du Kane qui était quelques heures auparavant avec Carrie, il ne souriait pas, il n'avait pas une voix douce et calme. Non c'était complètement différent, le regard froid, rien qu'entendre sa voix fait frissonner le gamin qui secoue la tête et qui regrette tout de suite d'avoir agit ainsi. Kane vient de pencher sa tête sur le côté, pas contente de la réponse qu'il vient de recevoir et balance sa clope a terre. « Comment ça non ? » Kane n'aimait pas qu'on ce foute de lui, il n'aimait pas qu'on le fasse ce déplacer pour rien, il n'aimait pas qu'on ne respecte pas les règles. Et cet idiot en face de lui était en train de faire tout ce qu'il n'aimait pas « Ecoute mec je ... » il s'arrêta en voyant Kane avancer. Comment ce petit con ce permettait de l'appeler ainsi ? De façon si familière ? Personne ne prenait le risque de le faire en général et il ne serait pas le premier à pouvoir. Attrapant le col de son t-shirt de marque, Kane le plaque contre le grillage « Il me semblait qu'on avait un accord James ... » il murmura ses propos entre ses dents serrées, l'envie de lui assener un coup dans l'arcade ne lui manquait pas du tout mais il avait promis d'amocher un peu moins les clients. De sa main libre il sort les deux sachets de cocaïne de sa poche intérieur et les brandit sous le nez du dit-Jason « On avait dit 1000, il me semble James. Ou est-ce qu'ils sont ? » Peut être qu'il pourrait lui assener quelques coups, ce n'était rien quelque coups ... Il sentait déjà l'adrénaline le posséder, et il ce demandait parfois si ce n'était pas plus enivrant que la drogue, si il ne préférait pas cela ... « Ma mère elle- » James n'est pas capable de continuer sa phrase, car à l'instant Kane presse ses lèvres en faisant claquer sa langue contre son palais de façon désapprobatrice « Maman n'a rien avoir là dedans mon petit, on avait un deal et tu te présente alors que tu ne peux pas le tenir ? Quel sont ses matières James ... » Il vient de s'approcher de son visage, entendant clairement que la peur est en train de s'emparer du gamin complètement à sa mercis. « Tu ne croyais tout de même pas que j'allais t'accueillir avec sympathie, James ? » c'était sa façon de faire. Il prenait toujours un malin plaisir à répéter le prénom de ses victimes. La tournure des événements été a présent évidente, et un sourire malsain venant d'apparaitre sur le visage du dealeur fit comprendre à l'acheteur qu'il allait mal finir. (...) La clope au bec, et une bière dans la main, Kane tente de suivre le match de base ball sur la télé qu'il a pu acheter récemment avec l'argent de la drogue. Sur la table il reste un rail de cocaïne accompagné d'un billet enroulé, il s'en était fait trois depuis qu'il était rentrer et était en train d'en apprécier les bien faits. Il en avait voulu à son frère d'avoir foutu la merde avec Dickens, parce qu'a plusieurs reprises il l'avait mis en garde et parce qu'on ne fait pas le con avec n'importe qui par ici et il aurait du le savoir. De façon presque logique, Kane c'était automatiquement éloigné du type néfaste qu'avait été le nouvel ami de son frère, ne cherchant pas forcement les ennuis. Mais quand il avait vu Jason revenir dans un état pareil la raison n'avait plus eu lieu d'être, il n'en avait rien eu à foutre que Dickens soit intouchable il avait tout simplement pété un plomb et avait roulé plus vite que de raison pour rejoindre le QG du type. Ils en étaient rapidement venus aux mains, et un instant Kane avait cru finir en bouillie ... Mais c'était sans compter sur sa rage, Dickens aurait du le savoir, on ne touche pas à son petit frère. Laissant ce connard pour mort il les avaient quitter avant de rejoindre Jason, il ce foutait des conséquences que cela aurait. Et il n'aurait jamais imaginer voir tout les petits toutous de ce con ce tourner vers lui, le vénérant presque comme l'homme qu'il avait battu. Un bruit de clef dans la serrure ce fit entendre, mais il ne leva pas les yeux une secondes puisqu'il savait que c'était Jason, ça ne pouvait être que lui. « Salut ! » lança son cadet avant de laisser ses clefs glisser sur le comptoir. Kane ne porta pas un seul regard sur lui, fixant toujours l'écran comme si il suivait le match alors qu'il était arriver à un point ou il était incapable de dire qui jouait contre qui. Jason enleva sa veste, la jetant sur le dos d'une des chaises qui ce trouvait là. Il passa rapidement devant Kane pour attraper une bière, et s'arrête dans son geste en voyant le rail qui ce trouve là prêt à être enfilé. Reposant sa bière il interroge Kane du regard qui ne lui prête toujours aucune attention, prenant sa non réponse pour un oui il attrape le billet se trouvant là mais la main de son frère vient rapidement attraper son poignet. « Qu'est ce que tu crois que tu vas faire ? » le regard noir que lui lance Kane n'est pas habituel. Jason le regarde sans comprendre, et sourit au bout d'un moment croyant à une blague surement tandis que Kane reste toujours aussi sérieux ne lâchant pas le poignet du jeune homme. « Tu crois que tu peux prendre ma drogue comme ça ? » Mais Kane ne blague pas, au contraire il n'a jamais été aussi sérieux et froid à l'égards de Jason. Pour la simple et bonne raison, que son petit frère était encore en train de faire une énorme connerie sans être capable de s'en rendre compte. « Kane ... » son frère garde une voix neutre, tandis que Kane lâche son bras en le poussant sur le côté. « T'étais ou ? » le fixant du regard, il sait parfaitement ou il était, il le sait parce qu'on lui à dit et Jason était idiot de penser que cela ne viendrait pas à ses oreilles. Jason recule finalement, passant une main dans ses cheveux cette même manie qu'il avait quand ils étaient gosses et que leur mère les surprenaient en train de faire une bêtise. Il ne prend pas la peine de répondre à sa question, et peut être que c'est la meilleure a faire finalement. Parce qu'il était avec cette fille, Skyler, cette fille qui le rendait mou et peu attentif, quelque chose qu'ils ne pouvaient pas ce permettre d'être. Donnant un coup de pied dans le canapé il attrape sa veste et sort sans manquer de claquer la porter derrière lui. Kane reste immobile quelques secondes, avant de poser sa bière et de ce pencher sur la table basse pour finir ce qu'il avait commencé.


The only difference between the saint and the sinner is that every saint has a past, and every sinner has a future. La soirée avait prit une tournure merdique, Jason l'avait fait sortir de ses gonds une fois de plus, il fallait croire ses derniers temps que l'un et l'autre n'étaient pas du tout sur la même longueur d'onde. Et si il était persuadé d'avoir raison, il savait aussi que dans un sens il était jaloux de ce que son frère pouvait avoir avec cette fille ... Kane n'avait pas changé, il ne comprenait pas pourquoi un mec pouvait s'obstiner à s'accrocher à une femme à ce point quand il en avait plusieurs à porté de main. Mais il fallait bien l'avouer, il n'était pas contre une constance dans sa vie ... Jason était sa constance, Carrie l'était aussi malgré le fait qu'elle avait disparue du jour au lendemain. Il savait qu'elle reviendrait et qu'il serait là pour l'accueillir. Mais ils étaient sa famille, son frère de sang et la petite soeur qu'il n'avait jamais eu avant qu'elle n'entre dans leur vie. Mais il ne connaissait pas ce que vivait son frère aujourd'hui, et il pouvait lui faire toutes les leçons qu'il voulait, mais le fait été qu'il n'avait jamais vécu ça et qu'il ne pouvait absolument pas comprendre. Il avait pour habitude de tout savoir mieux que Jay, c'était un fait et il jouait beaucoup de ça pour tenter de le garder dans le droit chemin que lui même n'avait jamais eu. Il avait lamentablement échoué, son frère avait suivit sa voie et il n'avait jamais trouvé le moyen de le dérouté ... Mais malgré cela, Kane avait toujours eu un pas d'avance sur lui. Plus aujourd'hui, ce n'avait plus été le cas à l'instant ou Skyler Blackstorm était rentré dans la vie de Jason et l'avait complètement chamboulée. Pas forcément en bien selon l'aîné des Calligan, mais il fallait être idiot ou bien aveugle pour ne pas voir que Jason était extrêmement attaché à elle, plus qu'il ne l'avait été à qui que ce soit d'autre. C'était foncièrement énervé qu'il était arrivé au lieu de rendez-vous, claquant la porte de sa voiture il se mêle a la foule malgré lui. Il n'aimait pas ça, quand tout le monde ce pressait à lui mais il devait faire avec c'était un des principaux aspects des combats de rue : ça attirait la foule. C'est pourquoi ses rendez-vous clandestins ce faisait toujours au dernier moments, et qu'il était toujours prêt. Seulement ce soir il n'était pas prévu qu'il combatte, c'était bien dommage et il caressait l'espoir qu'un mec soit trop minable pour continuer, et qu'il puisse prendre sa place sans pour autant ce faire trop d'illusions vu ce qu'il avait entendu. « Hey Calligan ! » la voix de Steeve vient de la droite et il se tourne vers lui à 'instant ou le jeune homme s'arrête à ses côtés. Aucune accolade, aucuns sourire, le brun lui fait un signe de tête et c'est ainsi que la plupart des gens l'accueille dans les rues depuis qu'il en à plus ou moins repris le contrôle. Il c'était habitué à ce que ce soit ainsi, et il adorait ça. Il était agréable de voir dans les yeux de certains une certaine peur, et beaucoup de reconnaissance et de fierté dans le regards d'autres. Il avait toujours su qu'il apprécierait cela, mais pas à ce point ... Ils restent tout les deux dans la foule ambiante pendant plusieurs minutes, profitant du brouhaha qui les entourent pour parler business. Steeve s'occupe des lycées car il y'est encore et qu'il y'a trouvé son terrain de jeu, faire confiance à un jeune n'était pas dans les objectifs de Kane qui d'ailleurs ne pensait pas possible de gagner autant sur le dos de ses adolescents pré-pubere. Mais le fait est qu'apparemment les temps avaient changés, et qu'ils avaient déjà une consommation qui lui faisait gagner des sommes conséquentes. « Demain j'attends une nouvelle livraison, Sally te la fera passer. » en parlant de la jeune femme il la chercha un instant dans la foule, il n'aurait pas été contre le fait de passer la soirée avec elle. Elle n'était pas comme la plupart des filles de son âge, pas du tout fleur bleu mais assez docile pour ne pas trop souvent contester ... Elle avait intégrer le cercle de confiance de Kane depuis peu, ainsi que son lit lors de quelques soirées et ce soir il serait bien volontiers rentrer avec elle. Mais elle n'était pas là, ce n'était pas étonnant en soit puisqu'il n'avait pas prévu à la base de ce retrouver ici, mais il ne pu s'empêcher d'être déçu : il devrait trouver une autre jeune femme pour satisfaire sa nuit. Ce qu'il fit dans les heures qui suivirent, finissant rapidement sur le capot de sa voiture, et expédiant l'inconnue le plus vite possible pour ne pas avoir à la supporter plus longtemps et qu'elle comprenne que son corps seulement l'intéressait. La tournure des combats ne tournant pas en sa faveur, il prit l'initiative de rentrer chez lui vers une heure du matin. Comme toujours après ce genre de soirée, il était remonté à bloc et aimait penser parfois que ce n'était pas à cause de la cocaïne qu'il venait de s'enfiler mais par l'adrénaline que pouvait procurer ses endroits là. Rouler au dessus de la limite autorisé était donc tout à fait normal à ses yeux, il ne la respectait pas souvent mais encore moins maintenant et dans un crissement de pneus il arriva devant chez lui. Un chez lui bien moins minable qu'il n'avait pu l'être avant, car les affaires tournaient bien et qu'ils avaient enfin pu avoir un endroit un petit peu plus agréable ou vivre avec l'argent qu'il gagnait. Toujours pas de dont-il rêvait cependant ... Allumant une énième cigarette, il s'apprête mentalement à totalement ignorer son frère à son arrivé, si celui-ci se trouvait ici et pas une fois de plus dans les jupons de sa dîtes petite amie. Aux dernières nouvelle elle lui avait demandé de choisir entre la drogue et lui, et si il savait que son frère ne serait pas capable de prendre ce genre de décision et qu'il avait utiliser ce prétexte pour descendre un peu plus enfoncer la jeune femme il ne pouvait cependant oublier le fait, qu'elle était peut être capable de le faire changer. Jason était bien assez fou d'elle pour la choisir, et dans un sens si cela arrivait Kane savait qu'il devrait finir par lui être reconnaissant ... Car elle aurait réussit à faire ce qu'il n'avait jamais pu faire lui même. Laissant la porte d'entrée ce refermer sur elle même dans un bruit fracassant, laissant presque croire qu'il venait de la casser en mille morceaux, il balance les clefs de sa voiture sur la table laissant l'écho ce répéter dans toute la pièce. Ce n'était pas normal, l'endroit n'était jamais si calme ... Même si les garçons n'y passaient pas tout leur temps, ils oubliaient parfois d'éteindre la télévision, ou le chien des voisins ce faisait un plaisir de leur rappeler qu'ils n'étaient pas seuls. Mais à cet instant rien, le silence complet. Fronçant les sourcils, le jeune homme ce débarrasse de sa veste en cuir en prenant soin de ne pas réveiller la douleur de ses poings, amochés deux soirées auparavant et la lance allègrement sur le dossier de la chaise. Malgré l'heure avancée, il ce dirige vers le congélateur pour en sortir une bouteille de vodka et s'avance un peu plus dans le salon pour aller chercher un verre propre. Il ce rappellera toute sa vie de ce moment, celui ou dans l'espoir de pouvoir ce nourrir de ce liquide addictif il butte sur un corps mou. Il à déjà vu des corps sans vie, et cela ne l'a jamais hanté mais cette fois-ci c'est différent. Une seconde seulement, voilà le temps qui c'est passé entre l'instant ou il a butté le bras de Jason et le moment ou il à vu le corps de son jeune frère inerte sur le sol. Une seconde extrêmement longue, une seconde de silence avant que l'enfer ne ce déchaine. Sans même prendre le temps de s'en rendre compte, Kane c'est jeté sur le jeune homme soulevant la moitié de son corps pour le serrer contre lui. « JAY !!! Putain JAY ! » répète t-il à plusieurs reprises après avoir frappé ses joues, effleuré le sang coulant de ses narines et l'avoir secoué à plusieurs reprises. Ce n'était pas la première fois qu'il voyait une victime d'une overdose, mais auparavant cela ne l'avait jamais touché car il ne connaissait pas les personnes concernées et qu'il n'en avait absolument rien à foutre. Cette fois-ci c'était différent ... Rapidement comprenant la situation malgré l'effroi dans lequel il était en train de s'installer, il composa le numéro des ambulances répondant en tremblant à toute les questions qu'ils pouvaient poser. L'arme du crime était là, gisante sur la table du salon et il savait que c'était de sa faute. Il n'aurait pas du prendre les cris de son frère à la légère, il n'aurait pas du lui donner ce pochon la veille, il n'aurait pas du le laisser faire depuis le début. Une nouvelle fois il frappe ses joues avec force, laissant sur chacune d'elles une tâche rouge mais ne faisant pas réagir le jeune homme. Kane est moite, presque aussi moite que le corps de Jason à cet instant précis. Il tremble, est parcourus de frissons et sans qu'il ne s'en rende compte il pleure tandis qu'il colle le front de son frère contre son visage « Ne me laisse pas ... » Jason avait toujours pensé qu'il serait le premier à partir, parce qu'en réalité il faisait tout pour l'être, repoussant toujours au plus loin ses limites, jouant avec le diable, avec la mort. Jamais il n'avait pensé trouver son frère dans cet état, tandis que l'inverse semblait presque normale. Serrant plus fort Jason contre lui cependant, Kane comprend qu'il est sur le point de perdre le peu d'âme qu'il lui reste, de perdre la seule personne qui n'ai jamais compté à ses yeux. On frappe à la porte mais il ne répond pas, peu importe car déjà des gens entrent dans la pièce. Ils parlent mais il ne comprend pas trop ce qu'ils disent, ce n'est que lorsqu'ils lui arrache Jason des bras qu'il revient à la réalité, qu'il leur explique comment il l'a trouvé et qu'il les regarde agir. (...) Il fait les cent pas dans ce couleur affreusement froid, glaciale. Ses yeux sont injectés de sang, ses cheveux collés sur son crâne, ses mains ce tordent l'une et l'autre sans laisser de répit à ses articulations. Et il fixe le même point à chaque fois qu'il change de côté. Il ne laisse pas son cerveau penser, seulement lui rappeler qu'il doit respirer même si la justice voudrait qu'il ne le fasse pas. Cela fait deux heures qu'il est là, partagé entre le fait de vouloir démonter toutes les personnes passant devant lui ou le regardant de travers, ou bien le fait de s'effondrer complètement là à même le sol. « Monsieur Calligan ? » a peine ses mots sont-ils prononcés, qu'il est déjà devant le médecin binoclard qui vient de sortir des portes battantes des salles de chirurgie. Il se trouve maintenant à quelques centimètres à peine de son visage, ce qui semble déstabiliser le médecin qui rétablit une certaine distance de sécurité entre eux. Le sang de Jason se trouve toujours sur le t-shirt blanc de Kane, mais il à sécher depuis longtemps maintenant. « Ou il est ? » ce type devrait à cet instant prier, car si il n'avait pas réussit à ramener Jason à la vie, sa propre vie à lui n'allait plus durer très longtemps ... Pourtant ne sentant apparemment pas la menace planer au dessus de sa tête, il prit un air complètement calme avant de commencer son récit de sa voix démesurablement aiguë. « Votre frère à fait une overdose. Fort heureusement nous avons pu agir à temps pour réguler son sang, et faire en sorte que ce-dernier puisse arriver plus aisément à son cerveau. Je ne vous cacherais pas que nous avons cru le perdre, et que son état n'est stable pour le moment. » Jason n'était pas mort, il était encore vivant ... Le soulagement de Kane fit s'affaisser ses épaules jusqu'a présent complètement contractées. Il avait faillit mourir, il avait presque perdu son petit frère « Ou il est ? » répéta t-il finalement avec moins de fermeté cette fois, mais une plus grande envie d'obtenir cette information finalement. « Je vais vous conduire jusqu'a lui. Mais d'abord, nous devrions aborder le sujet d'un établissement qui lui serait adapté ... » il avait rapidement compris ou le médecin voulait en venir, et l'avait écouté en silence parce qu'il savait qu'il tenait là le seul moyen de pouvoir enfin retrouver Jason. Il ce détestait bien assez cependant pour qu'un médecin nasillard, avec quelques mots bien placés et complètement véridiques ne lui retourne le cerveau. Il fallait l'avouer c'était une prouesse particulière venant du spécialiste, car beaucoup avant lui avait essayé de le corrompre à leur pensé ou leur image mais personne n'avait jamais réussit. Pourtant à cet instant précis, Kane était en train de considérer le fait d'envoyer son frère en cure de désintoxication. Et cette pensée ce renforça quand il posa les yeux sur son jeune frère, endormi et toujours vivant. C'est à cet instant là qu'il prit la décision de placer son frère qu'il le veuille ou non, peu importe si il le détesterait par la suite d'avoir fait ce choix malgré lui. C'était ce qu'il lui fallait qu'il le veuille ou non. La seconde décision qu'il prit, fut celle de ne pas laisser cette blondasse s'en sortir la prochaine fois qu'il croiserait son chemin ...

_________________

our relationship ended in the silence. it was the silence in the air that deafened me when you told me it was over. my head was filled with white noise, and my mouth was far too dry to even whisper out, s t a y
Revenir en haut Aller en bas
❉ love is such  a fantasy
avatar
love is such a fantasy

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
you're the sea i drowned in and the forest i got lost in
NOT WEAK JUST BECAUSE MY HEART FEELS SO HEAVY

i wish i’d never laid eyes on him. i wish we’d never met .… if i never laid eyes on him, then i wouldn’t have fallen in love, and he wouldn’t have fallen in love. that may have made for two more lonely people in the world, but also a lot less pain and heartache for many, many others…. if it were a choice, who would choose this kind of love? so i wish we never met. but we did. and i tried. i tried and failed and tried and… failed again to hide, to stop loving him, but i couldn’t. i was weak. i hated myself. i wore this ring to remind me of my weakness. and i won’t ask for forgiveness. just don’t ask me to undo the past, don’t ask me to fall out of love with him, because if i could i would ...
›› Los Angeles since : 01/06/2017
›› Love letters written : 61
›› Pseudo : foolish blondie (tica)
›› It's crazy, I look like : jessica fuckinamazing stroup
›› Credit made by : foolish blondie (avatar) ☞ foolish blondie (profil crackship) ▫ tumblr (other profil gifs) ▫ scandal (profil quote)
›› I have a doppelgänger with : abby lewis (jessica fuckinamazing stroup) ✻ jay specter (sam orgasmic claflin) ✻ naïa atkins (dianna mindblowing agron) ✻ ella malone (jenna cutie coleman) ✻ anton sheffield (jensen naughty ackles) ✻ lissa crowley (italia perfection ricci) ✻ ophelia baron (jessica badass alba) ✻ wilson campbell (theo hottie james) ✻ sara ashmore (candice bittie accola) ✻ bobbie matthews (johanna hottie braddy) ✻ catriona milano (amber hotness heard) ✻
›› Availability : hello beauty you, i'm avalaible right nowprénom nom, (statut) » prénom nom, (statut) » prénom nom, (statut) »
›› Occupation :
›› We're having a baby :

MessageSujet: Re: KANE CALLIGAN ♦ Mer 16 Aoû - 21:45


Life went on without you. Of course, it did. Of course, it does. It was just an ending, they tell me, not the end. Le regard posé sur le bar qui se trouve devant lui, Kane est silencieux depuis quelques bonnes minutes déjà. L'idée était complètement folle quand on y pensait, et pas du tout originale mais pourtant c'était une idée qui lui plaisait. Il savait cependant que ce n'était pas forcément intelligent, cela ne lui faisait pas peur qu'on le découvre un jour parce que ce qu'il s'apprêtait à faire n'avait rien de moins illégal que ce qu'il faisait déjà aujourd'hui alors bon ... Non le danger c'était Jason. Son frère venait de sortir de cure, il était clean comme Kane l'avait toujours voulu. C'était plaisant de le voir comme ça, enfin lui même éloigné des méfaits que pouvait lui apporter la poudre et les autres substances et ce que Kane s'apprêtait à lancer ne l'éloignerait pas de ce monde. Au contraire, il serait plongé au coeur de ses démons, il serait toujours a côté de ce qui avait un jour faillit lui prendre la vie. « En train d'admirer ton oeuvre ? » la voix de Sara lui parvient comme dans un rêve, un peu étouffé alors qu'elle le tire de ses pensées. Il se tourne vers elle tandis qu'elle vient ce placer à ses côtés, observant ce qu'il observait jusqu'à présent « Jason avait raison pour la couleur des murs, je préfère comme ça. » elle sait que Kane n'aime pas avoir tord, et il avait eu tord sur ce coup. Pour alléger ses propos elle lui sourit avant de lui donner un coup d'épaule, ce qui eu le don de faire lever les yeux au jeune homme. Avant qu'elle n'ai pu ajouter quoi que ce soit, il attrape une bouteille qui traine là car ils n'ont pas encore fait entrer l'alcool qui sera entreposé dans la réserve et sert un verre à la jolie blonde avant de ce lui même ce servir. « Tu crois qu'on à raison de faire ça ? » demande t-il finalement après avoir fini son verre. Kane ne demandait pas souvent l'avis des autres, en dehors de Jason et Carrie mais Sara était l'exception à la règle. Elle avait su ce créer un chemin dans la vie du dealer d'une façon que peu d'autres avaient réussit avant elle. Elle avait été là pendant toute la période tourmenté qu'avait vécu Kane après la mort de ses parents, tout comme lorsqu'il avait retrouvé son frère inerte sur le sol de leur cuisine. Elle avait été la première a le pousser à avancer. Une fois elle avait émit l'idée qu'il pouvait lui aussi tout arrêté, mais il l'avait fait taire assez rapidement d'un regard glacial et elle n'avait plus jamais ramené ça sur le plateau. Elle le connaissait, elle connaissait toutes ses parts sombres et c'est ce qui faisait qu'il pouvait avoir confiance en son jugement. Elle pose son propre verre avec douceur et inspire profondément avant de reporter son regard sur les yeux de Kane qui la fixe en attendant sa réponse « Il t'a dit qu'il en était capable, tu devrais lui faire confiance. » Elle était celle qui recousait ses plaies quand il en était incapable parce que trop amoché, elle était celle qui plus d'une fois l'avais arrêté avant qu'il ne franchisse de nouveau la ligne rouge. Et elle était celle qui avait raison ... Quand ils avaient eu cette idée, Jason et Kane c'étaient emballé à une allure folle et Kane n'avais pas pris le temps de peser le pour et le contre. Il ne le faisait que maintenant, alors qu'ils avaient déjà tout mis sur pied. Il secoue la tête peu sûr de lui ... Sara avait raison, Jason avait affirmé que ce lancer dans cette histoire n'était pas si horrible que Kane pouvait le penser mais il n'arrivait pas à ce dépêtrer de cela. « Je ne sais pas Sara, il devra ce confronter à la vue de la coke tout les jours, a l'alcool ... » Kane était inquiet. Pas que Jason fasse capoter l'affaire, il n'en avait franchement rien à foutre parce qu'il savait qu'il finirait par retomber sur ses pâtes. Non il avait peur d'être le destructeur de l'avancement qu'avait fait son frère. « Je ne l'ai jamais vu plus heureux qu'aujourd'hui. Je sais que tu t'inquiète pour lui, mais tu ne devrais pas. » Elle passe une main sur sa joue, un geste anodin pour la plupart des gens mais pas pour lui. Il ne supportait pas qu'on le touche ainsi, et seul Sara avait ce privilège. Ce geste de tendresse est bref, parce qu'elle sait qu'il n'accepterait pas que cela dur plus encore. Il repense à Jason cet après-midi, et cela le fait sourire. C'est rare de le voir faire ... « Il à choisit des serveuses cet après-midi, on aurait dit un gosse ouvrant ses cadeaux de Noël. » Jason avait été enjoué tout le long, Kane lui n'avait qu'une envie et c'était de ce barrer de là. Au souvenir de cet après-midi, il soupire en repensant à la jeune femme que Jason a absolument tenu à employer tandis que le rire de Sara remplit le blanc. « Quand est-ce que je les rencontre ? » ils avaient passé un accord tout les trois, Sara s'occuperait principalement de leur réseau quand eux seraient trop pris par le bar et parce qu'il fallait l'avouer Kane ne voulait pas que son frère ce retrouve seul avec leurs revendeurs ou leurs dealer, il avait besoin que quelqu'un soit là pour empêcher qu'il ne replonge et Sara était apparue comme une évidence. Cette petite blonde ne ce laissait absolument jamais marcher sur les pieds, et ne touchait pas non plus à ce qu'elle vendait pour lui. Autant dire qu'elle était parfaite pour le job. « Pas un pour rattraper l'autre. » marmonne Kane en ce servant un autre verre, tandis que Sara aussi enjouée qu'avait pu l'être Jason quelques heures plus tôt sautille dans ce bar pour l'instant complètement vide. (...) La musique est au plus fort, et l'endroit est plein à craquer. Cela ne fait que quelques semaines qu'ils ont ouvert mais il ne c'est pas passé un soir ou ils n'ont eu personnes. Si Kane savait que leur projet allait être prometteur, il n'avait jamais pensé que cela marcherait autant. De son spot il observe tout ce qui ce passe, que tout le monde soit bien à sa place, que tout ce passe comme il faut. Un instant il s'attarde sur la brune qui à pris place en tant que serveuse dès le début, et si elle c'était avérait être une vraie plaie il ne pouvait nier qu'elle faisait convenablement le job. Il n'avait pas encore pris la peine de ce confronter à elle, il laissait cela à son frère et ce dernier en était bien heureux. Un regard sur l'entrée et le voilà qui croise le regard du videur, l'un et l'autre n'ont pas besoin de mots et aussitôt Kane ce met en mouvement. Il traverser la foule avec une aisance particulière, on sent qu'il est chez lui ici et que peu importe le monde qui le sépare de l'endroit ou il souhaite aller, il le fait en toute simplicité. Apprêté d'un costume valant le double d'un loyer, il rattache son bouton et cherche son frère du regard avant de lui lancer un regard entendu. Il devait s'absenter, et Jason hocha la tête pour lui faire signe qu'il avait comprit. Il aurait pu le suivre, monter avec lui jusqu'à son bureau mais il ne le fera pas parce qu'il sait parfaitement ce que Kane s'apprête à y faire. Quand il entre Sara ce trouve là, vêtue d'une sublime robe noire et moulante elle lui sourit quand il entre. Prenant soin de fermer la porte derrière lui, elle décolle ses fesses du bureau et s'approche du canapé en cuir plongeant la main dans son sac et attrapant le précieux paquet dont elle était le messager. Détachant le bouton de sa veste Kane la fait glisser avant de la déposer sur le dos de sa chaise de bureau. « Tout c'est bien passé. Un cadeau de la maison. » déclare la douce voix de Sara tandis qu'elle lui lance le paquet transparent qu'il attrape au vol. Ses yeux s'illuminent sans même qu'il n'en ai le contrôle, le paquet enfin dans sa main il ce sent mieux. Le soupesant il attrape l'ouvre enveloppe présent sur son bureau et ouvre le paquet au dessus de la table basse, « Shane n'a pas été un problème ? » un de ses dernier revendeur. Il ne l'appréciait pas forcément, mais il était bon dans ce qu'il faisait alors il ne pouvait s'en séparer. Cependant tandis que Kane appréciait le fait qu'ils agissent dans l'ombre, Shane lui était plus du genre a apprécier les grands spectacles. Il plonge un doigt dans la poudre, et sa douceur familière aide à le calmer un peu. Toujours sur les nerfs, toujours prêt à agir, l'espace de quelques secondes Kane Calligan semble aller mieux. Il ne regarde même plus Sara qui secoue la tête, de toute façon il sait qu'elle était apte à le contrôler mais ce n'était plus ce qui l'intéressait à présent. Toutes personnes normalement constituée à une faiblesses, cette petite chose qui les réduits à rien du tout en quelques secondes. Pour certain les femmes pouvaient avoir cet effet là, et Kane aurait presque préféré que ce soit le cas quand il était totalement lucide. Mais ce n'était pas sa faiblesses, non celle qui le tenait pas le cou ce trouvait là entre ses doigts. A chaque contact il ce sentait automatiquement mieux, avant même qu'il ne puisse l'utilisée. « J'ai vu Kara, nos clients ont l'air de l'apprécier. » Généralement Sara sait qu'elle ne peux plus avoir l'attention de Kane, encore moins lorsqu'il s'apprête à tester le produit qu'ils propagent dans la rue. Mais tandis qu'il était prêt à faire usage de ce qui les rendaient tous assez riches, il s'arrête l'espace d'un instant. Que venait-elle de dire ? Sara le regarde surprise, car c'était la première fois qu'il sortait ainsi de son état presque de transe. Elle avait attiré son attention, et alors qu'il c'était sentit mieux l'espace de quelques secondes tout c'était envolé. Fourrant la poudre dans sa bouche il ne prend même plus de plaisir à la tester, satisfait cependant de la qualité de cette dernière il attrape un récipient dans des gestes automatiques et presque brusques. Déversant tout le contenant, il le place dans le coffre fort caché dans son bureau en sachant qu'il viendrait la récupéré quelques heures plus tard quand le bar serait vide. « Ce n'est qu'une serveuse parmi tant d'autres. » réplique t-il finalement avec sa froideur habituelle. Sara avait compté, il lui avait fallut plus de deux minutes pour qu'il reprenne la parole après qu'elle ai évoqué le sujet et cela la fit sourire. « Non elle à quelque chose de différent, je l'aime bien. » déclare t-elle finalement, en croisant ses jambes et ne perdant pas son sourire vainqueur. Parce qu'elle savait sur quel chemin elle allait et que cela était un plaisir particulier. Kane quand à lui n'est pas du tout dans la même humeur qu'elle, elle a réussit à le mettre en colère alors qu'elle n'a rien fait de particulier. Refermant la porte du coffre il reporte son attention sur elle, et si en temps normal il aurait totalement apprécié la vue qu'il lui offrait, et lui aurait proposé de finir la soirée de façon plus plaisante les choses étaient différentes à cet instant. « Mais qu'est ce que vous avez tous avec cette fille ? » cela le rendait fou, d'abord Jason c'était épris d'une passion dévouée à son égard, le suppliant presque de l'embauchée et maintenant c'était au tour de Sara. La réflexion du jeune homme la fait rire aux éclats, et Kane déteste encore plus cela. Attrapant de nouveau sa veste, il l'enfile et la rattache. Voyant qu'elle venait de toucher un point sensible, Sara ce lève et vient trouver son bras collant son corps chaud contre celui du jeune homme « Que t'arrives-til Calligan ? » elle sait ce qu'il lui arrive, et c'est ça qui la fait rire car lui est incapable de le comprendre. Il secoue la tête en ouvrant de nouveau la porte du bureau laissant la musique s'approprier de l'endroit comme elle c'est déjà appropriée du reste du club. Sara ne quitte pas son bras tandis qu'ils rejoignent le bar ou se trouve Jason. Les voyant arriver, il les regarde un peu surpris « Déjà ? » Il avait vu son frère monter il y'a dix minutes a peine, il était impossible qu'il soit là aussi rapidement et visiblement pas satisfait. « Elle m'a coupé toute envie. » marmonne Kane en prenant place sur un des fauteuils, la réflexion fait sourire Jason qui commence à parler avec Sara tandis que Kane commande un cocktail à Ashton. Il n'écoute pas ce qu'ils sont en train de dire parce que c'est presque évident qu'ils sont en train de parler de lui, et il n'aime pas ça.

when you like her laugh almost more than you love to see her naked, that means problems, big problems ...   Depuis plusieurs mois maintenant il passait le plus clair de son temps entre le club et la rue, car c'était là ses deux revenus principaux mais aussi et surtout les endroit ou il ce sentait le mieux dans cette ville. Il les aimait particulièrement la nuit c'est vrai, mais on était en plein milieu de l'après-midi et balader son regard sur le club complètement désert n'était pas non plus déplaisant. « Et bah dis donc Kane, t'en à fais du chemin ! » Jimmy se tourne vers lui un sourire aux lèvres, mais Kane ne sourit pas. On ne peux pas dire qu'il apprécie forcément Jimmy, pour la simple et bonne raison que ce dernier à toujours clamé que la place de Kane était illégitime. Dans la rue les choses n'étaient pas si simple qu'elle pouvait parfois paraître pour des personnes en étant totalement coupées. Kane avait prit de l'importance au fil des ans, mais avait vraiment su ce démarquer quand fou de rage il avait retrouvé Bash qui gérait cette partie de la ville qui lui appartenait aujourd'hui. La rumeur disait que Bash avait prit la fuite, en laissant sa place à Kane mais la vérité était tout autre et seul quelques personnes la connaissait vraiment pour le simple fait d'en avoir été témoin. Bash ne c'était pas enfuit, en réalité il avait essayé mais Kane ne lui avait pas laissé le temps. C'était la première fois qu'il était autant aveuglé pas la rage, cette rage l'avait habitée à l'instant ou il avait vu son petit frère avancer vers lui complètement défiguré. Kane avait battu des hommes auparavant, les laissant KO mais jamais pour mort. Et Bash avait été le premier ... Jimmy sort une cigarette qu'il allume avant de la glisser entre ses lèvres « Qu'est ce que tu veux ? » Kane n'est déjà pas forcément amical de manière général, mais la froideur qu'il exprime à cet instant précis fait clairement comprendre qu'il n'apprécie pas la présence de ce type chez lui. Jimmy c'était plié aux nouvelles règles à l'époque parce qu'il n'avait pas d'autre endroit ou aller, et qu'il n'avait pas eu beaucoup de choix. Seulement Kane n'était pas la seule personne à vendre de la drogue dans la ville, et si le réseau que les Calligan pouvait entretenir était conséquent ils n'étaient pas les seuls et uniques mecs à être sur le marché. « Je veux négocier, je veux Sara. » les mots étaient sortis si facilement de sa bouche, il était venu avec une idée en tête et cela n'étonnait aucunement le dealer. Kane savait parfaitement ce que cela voulait dire, et il n'aimait pas la tournure des choses. « Non. » C'était simple, clair et précis il n'aurait pas Sara. Parce qu'il ne voulait pas de Jimmy autour d'elle, ce type n'était pas stable mentalement et si il fallait bien l'avouer il écoulait facilement la marchandise, ce n'était pas un hasard si il n'avait jamais affaire qu'avec Kane. Il était hors de question que Jason s'occupe de lui, et encore moins Sara car plus d'une fois il avait remarqué le regard lubrique que Jimmy pouvait lui lancer. Le roux secoue la tête, avant de mordre sa lèvre inférieur. Il faisait peur, sincèrement ce n'était pas le genre de type qu'une femme aurait voulu croiser dans la nuit, mais face à Kane il ne faisait pas l'affaire. « Allons, nous sommes plus qu'associés maintenant. » Kane le fixe d'un regard qui ne plaît pas, qui fait froid dans le dos. Depuis quelque temps il doute de l'allégeance de Jimmy à son égard, il y'avait toujours eu un doute mais cela ce précisait de plus en plus. « Tu n'es pas mon associé Jimmy, tu bosse pour moi. » c'était un fait établit, et Kane avait toujours été clair la dessus. Il n'avait pas d'autre associé que son frère, ou encore même Sara, personne d'autre et encore moins Jimmy. Il ne faisait confiance à personne d'autre. Il donnait à Sara que les personnes en qui il voyait une certaine fiabilité, et ce n'était pas le cas Jimmy, ce type aurait pu tout faire capoter plus d'une fois si Kane n'avait pas eu une certaine emprise sur ses faits et gestes. Le roux s'apprête à contre-carer les propos de Kane, quand la lueur du jour entre dans le club après que l'ouverture de la lourde porte de métal ce soit fait entendre. Kane ne c'est pas tout de suite retourné, Jason devait le rejoindre et il imagina un instant que c'était lui. Mais ce fut avant qu'il suive le regard de Jimmy bien trop enjoué pour que ce soit son frère qui vienne de les interrompre. Ce n'est que lorsqu'il vit qui venait d'entrer qu'il cru perdre son sang froid « Qu'est ce que tu fou là ? » Ses propos étaient sortis plus fort qu'il ne l'aurait pensé, traversant la distance les séparant et atteignant la jeune femme de plein fouet. Kara resta immobile avant de finalement décider qu'une fois de plus elle ne ce laisserais pas faire « Faire ce pour quoi tu me paie ! » pas besoin de ce retourner pour voir le regard de Jimmy s'enflammer, ce type avait décidément un problème. « Le club ouvre dans trois heures, tu n'a rien à faire là. » serrant les poings, Kane ne souhaite qu'une chose à cet instant : que Kara déguerpisse rapidement d'ici. De manière générale la présence de la jeune femme avait le don de l'irriter, mais cette fois-ci c'était différent. N'importe laquelle des autres serveuses aurait pu rentrer à cet instant qu'il l'aurait laissé retourner aux vestiaires afin qu'il puisse finir ses histoires avec Jimmy. Mais elle n'était pas n'importe qui, et il connaissait trop bien le type derrière lui pour comprendre ce qu'il avait en tête. Il voulait qu'elle parte, quitte à être totalement désagréable avec elle mais Kara ne faisait jamais ce qu'il voulait et après l'avoir fusillé du regard elle commença a aller derrière le bar. Il ne voulait pas prononcer son nom ou son prénom, il voulait qu'elle reste une inconnue aux yeux de Jimmy. Ce dernier observe Kane en souriant « Tu ne me présente pas à cette sublime créature ? » le simple fait qu'il la nomme ainsi pourrait lui valoir un coup de poing dans la tronche. L'attrapant pas le bras, Kane le fait avancer jusqu'à la porte de derrière, il ne souhaite pas qu'il reste plus longtemps ici. Cela fait rire Jimmy sentant peut être que Kane ne rigole pas du tout il s'arrête et ce laisse faire. Après avoir ouvert la porte de sortie unique de la main, Kane attrape un paquet dans poche avant de la fourrer dans le poing de l'homme qu'il vient de faire avancer dans la lueur du jour « On reparlera de Sara. » promet-il, même si au fond il sait que sa décision est déjà prise et que Jimmy n'aura pas de liens avec la jeune femme. Mais lui faire penser le contraire, aidera peut être à ce qu'il oublie son intéressement pour Kara ... Quand Jimmy est enfin partit, Kane fait demi tour, laissant la porte claquer devant lui et revenant dans le bar complètement hors de lui. Sans même penser une seconde à quoi que ce soit d'autre, il ce dirige vers la jeune femme qui est toujours derrière le bar. « Quand je te demande de te casser, tu fais ce que je te dis tu m'entends Connor ? » crache t-il avant qu'elle n'ai eu le temps de lever le regard vers lui. Il est furieux contre elle, contre les ennuis qu'elle aurait pu s'attirer. Elle relève les yeux, et au lieu d'avoir peur de lui le fusille à son tour « Non mais pour qui tu te prends ? » Il ce mord la joue pour ne pas perdre son sang froid, il le perdait à chaque fois qu'elle était dans les parages. C'était indéniable, si Kara était là Kane perdait la tête. Et il détestait ça, lui qui était pourtant habitué à exercer un certain contrôle ce faisait déstabiliser par une femme. C'était un problème, c'était une faiblesse et il était bien plus conscient qu'il ne voulait bien le faire entendre. « Ton patron, la prochaine fois fais ce que je te dis. » Et il ne lui laisse pas le temps de répondre quoi que ce soit, ils auraient pu partir dans une énième dispute et il n'avait pas besoin de ça maintenant. Il devait ce calmer, mais il ne pouvait pas la laisser seul pour aller frapper sur quelque chose ou sur quelqu'un, aussi prit-il l'initiative de s'enfermer dans son bureau. (...) Kane était une fois de plus sur les nerfs, ce qui c'était passé plus tôt dans la soirée l'avait définitivement mis en colère. Il ne lui en fallait pas beaucoup de manière général, mais pour le coup là c'était beaucoup trop. Il salua quelques clients habituels et qui dépensaient beaucoup d'argent dans l'enceinte du club, et ce dirigea vers le coin qu'il avait l'habitude d'occuper. Ce laissant tomber dans le fauteuil il attrapa la coupe qui se trouvait devant lui avant de l'avaler, d'un trait. Il ne prit pas compte du regard de Sara ou bien de Carrie et ce servit de nouveau un verre. Plus tard il irait dans son bureau ou chez lui pour ce nourrir d'une toute autre substance, mais là maintenant il ferait avec l'alcool qu'il avait sous la main. Son téléphone ce mit à vibrer dans la poche de son pantalon et il l'en tira rapidement. "Ce soir, Woodson Bridge, 3h." ses cinq petits mots eurent dont de ramener son humeur au beau fixe, ce soir il pourrait ce défouler. D'humeur à profiter de la soirée, il commanda dey nouvelles bouteilles afin de régaler les personnes autour de lui. A le voir ici, comme ça, on pourrait croire qu'il est un jeune homme comme les autres à moins que plus ambitieux que la moyenne, mais personne ne pourrais ce douter que quelques heures plus tard il irait ce défouler sur le corps de quelqu'un qu'il ne connaissait pas, mais qui était là pour ça. Une jolie blonde vint s'installer à côté de lui, presque sur lui et le regard qu'elle lui lança voulait tout dire. Ils c'étaient déjà retrouvés quelques fois dans le bureau que Kane partageait avec son frère, ou bien dans la réserve. Ils avaient leurs habitudes si bien que lorsqu'elle vint trouver sa bouche cela ne le dérangeait pas, au contraire il prolongea le baiser qu'ils étaient en train de partager. Elle ferait l'affaire pour ce soir, elle serait parfaite. Quand elle rompit leur baiser pour reprendre un peu d'air, Kane la laissa là le temps d'aller prévenir son frère qu'il ne serait peut être pas bien disponible ce soir ... Traversant la foule, il ne pu s'empêcher de chercher Kara du regard. C'était complètement idiot de sa part, parce que la voir ferait remonter en lui la colère qu'il avait finit par enterrer, mais il avait besoin de la voir savoir qu'elle était là, dans le club, en sécurité. Il la vit finalement, apportant leurs verres à un groupe pas loin de celui qu'il venait de quitter. Il ne remarqua pas le regard froid et assassin qu'elle lança à la blonde qui était encore pendue à ses lèvres quelques minutes auparavant, mais par contre il vit parfaitement son comportement envers ce client qui ressemblait plus à un mannequin qu'a un être humain normalement constitué. Et comme toujours, il sentit la colère remonter en lui. L'observant les yeux plissés, et clairement pas du tout en accord avec ce qu'elle était en train de faire il retourne au bar pour l'attendre. Quand elle le voit, elle passe devant lui en faisant semblant de l'ignorer « C'était quoi ça ? » elle ne lui prête pas attention, retournant derrière le bar et attrapant les verres qu'Ashton était en train de lui donner. Elle l'énervait, personne d'autre qu'elle avait cette faculté. Bien sûr il n'en fallait pas beaucoup à Kane pour partir au quart de tour, mais avec elle c'était particulièrement violent. Elle s'apprête à repartir, mais il ce place devant elle plantant son regard dans les yeux brun de la jeune femme « Ne flirte pas avec les clients Kara, on en à déjà parler. » le fait est que cela pouvait leur rapporter plus d'argent, il n'était pas idiot beaucoup de types venaient au bar pour profiter de la beauté des filles et particulièrement de celle de Kara. Il devrait lui dire qu'en dehors de ses heures de boulots elle pouvait faire ce qu'elle souhaitait, mais il n'en avait absolument pas envie. « Il vient de commander deux nouvelles bouteilles, je crois que c'est assez arrangeant que je plaise aux clients. » elle adopte un sourire de victoire, parce qu'elle sait qu'il ne peux rien dire contre cela. Il serre son poing et ce pousse pour la laisser passer, il ne voulait pas qu'elle face ce genre de choses, il n'aimait clairement pas ça. Il la regarde retourner la bas, il la regarde rire avec ce type, il la regarde écouter ses propos avec ce sourire qu'elle à quand elle drague quelqu'un. Après quelques secondes elle croise volontairement son regard, il est triomphant, parce qu'elle sait qu'elle a gagné et cela fait trop. Quelques minutes plus tard, quand elle a laisser la table pour retourner au bar, Kane les rejoints. Et après leur avoir demander si ils avaient passé une  bonne soirée, un bon moment, il arrête son regard sur le type qui n'a pas arrêté de draguer Kara, conscient des pensées qu'il pouvait avoir à son égard. Et ce type, ne remettrais plus jamais les pieds dans son club.


darkness had no need of aid from them, she was the universe La fumée de sa clope était en train de s'évader dans la nuit, ce n'était pas la première qu'il fumait et certainement pas la dernière. Il avait rapidement quitté l'appartement après que Jason l'ai remis à sa place, son petit frère avait le don de ne jamais rien comprendre. Il ne semblait pas avoir appris de son erreur dans le passé, et la commettre a nouveau ne semblait absolument pas le déranger. Skyler était de retour dans sa vie, et si Kane n'avait jamais apprécié la jeune femme, il la tenait responsable de l'overdose qu'avait fait Jason. Son retour n'était pas de bonne augure, mais le fait est qu'en plus de cela elle avait intégré la DEA ... Autrement dit la plus grosse menace qui pouvait planer sur lui, sur eux. Jason était un idiot, voilà ce qu'il ce répétait depuis plus d'une heure. « Salut ... » aspirant une nouvelle bouffée, il ce tourne rapidement vers la jeune femme qui vient d'arriver derrière lui. Sa voix semble plus légère que d'habitude, et pour une fois elle n'a pas l'air complètement en colère contre lui. Pour toute réponse Kane lui adresse un geste de la tête. Kane n'était pas d'humeur à parler, il ne l'était peut être jamais d'ailleurs mais cette fois c'était pire encore. Portant à son visage la trace du coup qu'avait osé lui donner Jason, il continue à fixer le parking remplit de voiture tandis que Kara sort une cigarette. Avant même qu'elle ne lui ai demandé, il lui tend son briquet et quand leurs doigts ce frôlent, l'un et l'autre mettent rapidement un terme à cet échange totalement bizarre. Si il n'était pas d'humeur à ce prendre la tête avec elle, il devait bien ce rendre compte que sa présence l'apaisait. Ils ne c'étaient pas reparlé depuis qu'elle était arrivé au club complètement bourrée, et que les choses avaient presque dérapées. Ils ne c'étaient échangé que des regards parfois gênés, mais ils n'avaient pas repris leur guerre habituelle. Sa cigarette entre les doigts il inspire de l'air frais, a la pensée de ce qui aurait pu ce passer entre eux ce soir là. Il l'avait voulu, il était lucide sur cela, plus d'une fois il avait imaginer déposer ses lèvres dans le cou de la jeune femme, caresser ses lèvres et toutes ses courbes ... Il continuait à ce persuader que c'était ce qu'il imaginait avec toute les femmes, mais Kara n'était pas n'importe qui. Et c'était la raison même pour laquelle lorsqu'elle avait tenté un rapprochement avec lui qu'il l'avait repoussé, parce qu'il en avait vraiment envie et que cela n'aurait rien donné de bon. Elle était comme lui finalement, sans attaches, grande gueule mais il l'avait vu ce briser devant ses yeux et il savait que si elle restait un peu trop autour de lui il ne ferait que la briser plus encore. « Ton service commence bientôt ? » il savait que oui, malgré lui il connaissait par coeur ses horaires. Sans même le vouloir ou le contrôler, il savait ou elle serait et à quel heure. Elle inspire une bouffée de nicotine et le regarde après avoir relâché toute la fumée « Dans une dizaine de minutes. » Ils restèrent ainsi un instant, à ce regarder tout les deux. Elle était magnifique, d'une beauté qui était rare. Ce n'était pas étonnant qu'elle attire le regard de tout les clients, comme ce n'était pas étonnant que la plupart des filles puissent la jalouser en la voyant. Il était en train de détailler son visage, c'était quelque chose qu'il avait commencé à faire quelques mois auparavant, en cachette quand elle ne le voyait mais aujourd'hui il ne ce cachait pas. Il la détaillait et elle faisait de même avec lui, prenant soin de ne pas mentionner son oeil qui était déjà en train de gonfler. Il sentit qu'elle allait faire quelque chose, mais fut interrompue par le crissement de pneus de la voiture qui venait de ce garer là, a côté d'eux. Tournant vivement la tête, Kane voit sortir une blonde qu'il ne connaît que trop bien « Calligan il faut qu'on parle ! » lança Carrie a peine sortie de sa voiture, claquant la porte derrière elle. Il jeta sa cigarette au sol avant de l'écraser, sentant le moment d'apaisement s'effacer. Elle avait du apprendre, peut être que Jason c'était précipité chez elle pour ce plaindre de l'affreux grand frère qu'il avait « J'en ai pas envie Carrie. » Son arrivée était peut être parfaite, peut être venait-elle de l'empêcher de faire une erreur avec Kara. Il ne pouvait pas faire n'importe quoi avec elle, comme il avait pourtant l'habitude de faire. Mais Carrie venait de couper ça, ce moment ou il avait eu un peu de paix. Il ne connaissait pas la paix, son esprit était toujours en train de penser à tout, à tout prévoir et Kara lui offrait un calme dont il avait besoin. C'était assez fou d'ailleurs quant on connaissait le caractère de la jeune femme. Carrie ne semble pas l'écouter, et s'approche de lui à grand pas et avant qu'il n'ai pu dire quoi que ce soit d'autre elle porte sa main fraîche sur l'arcade de son ami « Tu n'est qu'un idiot ... » chuchote t-elle finalement. Elle avait raison, mais il ne voulait pas l'entendre le dire, aussi éloigna t-il sa main de façon bien peu douce par rapport au comportement qu'il avait habituellement à son égard. Il jeta un regard à Kara qui était toujours là, l'air visiblement perdue et ne comprenant pas ce qui était en train de ce passer. Posa son regard sur Carrie qui semblait être en train de le juger et cela était beaucoup trop pour lui, il attrapa les clefs qu'elle tenait encore mollement dans la main et avant qu'elle n'ai pu protester pris le volant de sa voiture. (...) Son téléphone sonna pour la quatrième fois, affichant le numéro de Sara. Elle devait avoir appris la dispute qu'il avait eu avec Jason, elle devait ce faire du soucis pour lui mais au stade ou il était a présent il s'en fichait sincèrement. Il essuya le sang présent au coin de sa bouche d'un coup de main, et attrapa le verre de vodka qu'on venait de lui donner. Il transpirait, si bien que ses cheveux collaient à présent à son visage, son cou ... Sur son torse l'on pouvait voir les cicatrices qui constituaient à la fois son passé et son présent, ainsi que quelques endroits saignant du dernier combat qu'il venait de faire. Il était mal en point, et cela n'était pas arrivé depuis longtemps ... Il c'était laissé faire, parce qu'aussi con que cela puisse paraître il en avait eu besoin. Il avait eu besoin de prendre ses coups pour ce sentir mieux, et pour une fois ne pas en donner lui même. Reposant le verre sur la table, il inspire avant de passer une nouvelle main sur son visage afin d'en essuyer la sueur. Il c'est retrouvé dans le petit bar qu'il avait l'habitude de fréquenter avec son frère et Carrie à l'époque, ce bar dans lequel aucun d'eux n'étaient revenus depuis quelques années maintenant. Le propriétaire n'était plus le même, et dans un sens c'était peut être mieux comme ça car il n'aurait pas été fier de voir ce qu'il était devenu ... Son portable vibra encore, et cette fois excédé il le balança à travers la pièce, le laissant s'exploser sur le mur d'en face. Les conversations s'arrêtèrent un instant, mais comme personne n'osa poser les yeux sur lui elles reprirent rapidement. Chacun savait qu'il ne fallait pas le pousser à bout, et encore moins à cet instant. Prenant soin de ce servir un autre verre, il l'avala aussi rapidement que le premier avant de plisser les yeux sous la douleur que l'alcool avait sur sa plaie à vif. Il posa une nouvelle fois le verre, et après un moment de réflexion attrapa la bouteille comme si c'était la sienne avant de retrouver le canapé moelleux ou l'attendait deux femmes sublimes. Jimmy le regarda faire et compris que c'était son heure, sortant un pochon de poudre blanche il s'attela à en faire des lignes pour que chacun puisse en profiter. Les paroles de Jason revinrent tandis qu'il observait Jimmy faire, une des filles commença a faire descendre sa main jusqu'a son entre jambe tandis que l'autre était en train de lui mordiller l'oreille. Il ne les connaissait ni d'Eve, ni d'Adam et finalement c'était peut être mieux comme ça. C'était tout ce qu'il savait faire, ne porter d'importance à rien ni personnes, c'était comme ça qu'il vivait le mieux, qu'il ce croyait le plus heureux. Et il décida d'oublier son frère, car ce dernier était un idiot moralisateur qui ne comprenait jamais rien. Avant même que la brune n'atteigne son cou, il attrape son menton avant d'attirer ses lèvres aux siennes, et de l'embrasser sauvagement. Aucune passion, aucuns sentiments il avait juste besoin de ça maintenant. Attrapant le plateau qu'on lui tend, il la repousse avant que son regard de ne ce perde dans la poudre.

_________________

our relationship ended in the silence. it was the silence in the air that deafened me when you told me it was over. my head was filled with white noise, and my mouth was far too dry to even whisper out, s t a y
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

all these memories seem so old


MessageSujet: Re: KANE CALLIGAN ♦

Revenir en haut Aller en bas

KANE CALLIGAN ♦

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
★ THAT'S LOVE BITCH ! :: votre 1ère catégorie :: Foolish Blondie :: Fiches de présentation-